[Lecture] Minimalisme de Judith Crillen

Minimalisme de Judith Crillen

Je vous en avais parlé sur ma page Facebook, j’ai lu le deuxième livre de Judith Crillen, et j’ai adoré.

Comment, vous ne connaissez pas Judith? Mais siiiii, je pense que je l’ai citée au moins 10 fois dans mes derniers articles, car c’est avec elle que j’ai élaboré un certain programme dont je tairais le nom, car ce n’est pas le sujet de cet article 😉

Qui est Judith ?

Judith, c’est l’auteure du blog Maman s’organise. Son blog existe depuis 2011, et elle y partage son expérience pour mieux gérer notre vie de maman. Je suis une fan de son blog depuis des années car j’adore lire ce qu’elle applique chez elle, comme cette fois où elle a fait du Minsgame.

Depuis, elle a écrit un premier livre sorti en 2016 : Detox ta maison qui aide à faire du désencombrement.

Judith, je l’ai connu grâce à ses écrits, car il y a quelques années, nous n’étions pas nombreux à parler de minimalisme dans la blogosphère francophone. Et je peux vous assurer qu’elle est à l’image de son blog au coloris rose: douce, bienveillante et très bien organisée 🙂

De quoi parle le livre ?

Comme son titre l’indique, le livre parle du Minimalisme. Héhé, perspicace 😉

Judith y retrace un peu son parcours au tout début du livre, ce qui l’a amené sur ce chemin vers la simplicité. Mais surtout, elle nous révèle ses réflexions autour de ce sujet que j’aime tant, et c’est ce qui me plait vraiment.

Car voyez-vous, on trouve beaucoup de théories sur le minimalisme. Il y en a qui pratiquent l’extrême et qui ne vivent qu’avec 100 objets, voire moins, d’autres pratiquent la décroissance, certains pratiquent le minimalisme pour l’aspect visuel… Dans son livre, elle a réconcilié tout ce petit monde, pour nous parler de l’aspect du minimalisme en général avec toute la bienveillance qui la caractérise.

Elle balaie plusieurs domaines autour du sujet dont voici quelques uns qui m’ont plu: les différentes sortes de minimaliste, ses bienfaits, comment devenir minimaliste, l’argent, les relations, les erreurs à ne pas commettre, ainsi que les freins au minimalisme.

Elle expose toutes les réponses qu’un apprenti minimaliste pourrait se poser, tout en spécifiant bien que « le minimaliste parfait n’existe pas« .

Pour vous montrer un peu son contenu, voilà le sommaire :

Chapitre 1 : Qu’est-ce que le minimalisme ?

Chapitre 2 : Le chemin vers le minimalisme

Chapitre 3 : Le minimalisme au quotidien

Chapitre 4 : Le minimalisme matériel

Chapitre 5 : Voyager minimaliste

Chapitre 6 : Les freins au minimalisme et leurs solutions

Je voulais mentionner spécialement la conclusion du livre intitulé « Le minimalisme parfait » où elle donne 24 conseils pour appliquer le minimalisme au quotidien.

Qu’est-ce que j’en pense vraiment ?

C’est un peu difficile de faire la critique d’une personne qu’on admire. Je vais tout de même essayer d’être la plus objective possible.

Tout au long du livre, Judith nous informe sur son avis, sans nous l’imposer. Et je trouve que c’est très appréciable. Elle nous laisse d’ailleurs le choix, en présentant les différents aspects du minimalisme et sa pratique. Elle dit bien : « le minimalisme n’impose aucune règle stricte« , et c’est tant mieux.

Je me suis amusé à découvrir ma forme de minimalisme, comme indiqué dans son livre. Je peux donc vous annoncer que je suis une « pragmatique » : « C’est le minimaliste modéré. Il est animé par la volonté de se simplifier la vie. » 🙂 Si vous voulez savoir la suite de la définition et connaitre votre catégorie, procurez-vous le livre, je ne voudrais pas spoiler.

Le livre de Judith est assez complet pour un premier aperçu du minimalisme et est très facile à lire. Je le recommande donc vivement.

Il n’a pas pour autant détrôné chez moi « L’art de la simplicité » de Dominique Loreau qui a été pour moi l’élément déclencheur de ma prise de conscience et de mon changement de style de vie. C’est peut-être aussi parce que je l’ai lu en premier qu’il est indétrônable pour moi. Cependant ce livre de Judith mérite bien sa place parmi les livres que j’ai lu jusqu’ici sur le sujet.

Et vous, l’avez-vous lu? Qu’en avez-vous pensé?