6 questions à une Maman Minimaliste – #1

Questions à une minimaliste

Quelques petits changements sur Maman Minimaliste aujourd’hui : un nouveau design pour fêter les 4 ans de ce blog, et une nouvelle série d’articles “6 questions à une Maman Minimaliste“.

Cette nouvelle série provient d’une idée suggérée par quelques uns d’entre vous sur mon questionnaire Comment puis-je vous aider ?, alors n’hésitez pas à me dire ce que vous voulez avoir sur le blog si vous avez d’autres suggestions. D’ailleurs, certains m’ont répondu sur le questionnaire qu’ils ont connu le blog via un magazine féminin, et j’en suis très étonnée, je n’étais pas au courant. Auriez-vous la gentillesse de m’indiquer lequel svp? Merci merci ^^

Donc aujourd’hui, je vous présente Lova, maman au foyer d’un petit garçon de 13 mois, mariée, habitant à Nice. Lova a découvert le minimalisme il y a quelques années et a gentiment bien voulu répondre à mes questions sur sa manière de vivre.

Chambre bébé

La chambre du bébé en attendant son arrivée

1 – As-tu toujours été minimaliste? Si non, comment as-tu découvert cet art de vivre?

Pas du tout, je suis une personne qui faisait beaucoup d’achats compulsifs. J’étais du genre à avoir 4 même t-shirts de couleurs différentes de la même marque bas de gamme. Mais je me rendais compte souvent quelques mois après, en faisant un tri que les manches de ceux-ci étaient tous devenus troués au niveau des aisselles, et qu’ils n’avaient plus la même tenue à l’achat. Pourtant jeter me faisait mal au cœur, car je pensais beaucoup à la famille que j’ai à Madagascar, et qui pourrait bénéficier des choses qui m’encombraient ici.

J’ai découvert le minimalisme grâce au livre “L’art de la simplicité” de Dominique Loreau. Depuis, j’ai pas mal désencombré.

2 – As-tu eu besoin de convaincre les personnes avec qui tu vis de ne garder que l’essentiel? Comment as-tu fait?

Oui, j’avais besoin de les convaincre au début (son mari et sa belle-mère, ndlr). Ils ne comprenaient pas pourquoi je voulais me débarrasser des choses, ils gardaient beaucoup de souvenirs. Je leur ai fait connaitre le livre de Dominique Loreau également, car ils aiment lire.

Mon mari était un grand conservateur d’objets et très sceptique par rapport au minimalisme, mais à force de vivre avec moi, et d’expérimenter une vie plus sereine avec peu de choses à la maison, il est devenu minimaliste à son tour. Et comme plus tu es minimaliste, plus tu es organisé, on ne passe plus notre temps à chercher les choses chez nous.

Pour ma belle-mère, ses bibelots n’ont pas disparus, mais elle a fait du tri dans ses vêtements et m’a avouée se sentir plus légère après les avoir ramenés à une borne relais.

3 – Fais-tu des séances de tris régulièrement? Et comment fais-tu pour te débarrasser des objets qui te sont devenus inutiles?

Je n’ai pas fait de tris récemment parce que je n’ai plus grand-chose à trier.

Mais au début, j’ai fait beaucoup de tris. En ce moment, je ne fais plus d’achats compulsifs, donc pas besoin de tris. Et puis, j’ai un petit budget, j’ai peu de moyens, et je suis maman au foyer. Mais je préfère tout de même m’acheter un t-shirt de qualité à 25€ de couleur neutre, que d’en avoir 3 à 9€ de toutes les couleurs mais de qualité moindre. Ça me permet de mieux investir mon argent. Les gens disent que le minimalisme coûte cher, et pense que c’est un truc de snob. Mais je ne le suis pas. J’ai juste arrêté d’acheter n’importe quoi, et je regarde toujours mon budget. Je préfère largement ne rien avoir que d’acheter du bas de gamme en attendant.

4 – Fais-tu quelque chose de spécial pour éviter de t’encombrer?

Oui, quand je vais dans un magasin, quand je tombe sur un coup de cœur, ma première réaction est de me demander où je vais le mettre. Si je n’ai pas de réponse, alors je n’achète pas.

Mais le minimalisme ne veut pas dire que tu te refuses toutes les choses que tu vois. Si je craque vraiment sur un élément déco par exemple un beau tapis de bain, alors je me sépare du tapis le plus moche chez moi pour le remplacer. Du coup, je n’ai pas de problème de rangement. Le minimalisme ne m’empêche pas de craquer de temps en temps.

5 – Qu’est-ce que la vie dans la simplicité t’a apportée?

Des économies 🙂 Quand je vais chez H&M avec mes copines, elles en sortent toutes avec un petit sac (en général un petit bijou), moi j’en sors avec des bons d’achats, car j’ai ramené des vêtements à recycler. J’utilise ensuite ces bons pour acheter des vêtements pour mon fils.

Et sinon, de la sérénité aussi. Ma maison est plus zen maintenant.

6 – As-tu un conseil à donner aux lecteurs/lectrices de MamanMinimaliste pour les motiver à vivre avec l’essentiel et à désencombrer ?

Essayer le minimalisme, c’est l’adopter!

Désencombrer n’est pas toujours motivant, mais il faut arrêter de procrastiner car on sait très bien qu’on sera beaucoup mieux après!

Merci Lova!

Vivez-vous la même chose que Lova? Cette nouvelle série vous inspire-t-elle?

 

Leave a Reply 13 comments

Elodie - 12 décembre 2015 Reply

Bravo Lova,

Vous avez complètement raison et vous faites bien ce qu’il faut pour renflouer votre budget et surtout vivre mieux avec moins. Si je peux me permettre, vous devriez acheter des vêtements d’occasion pour votre petit (ils sont portés tellement peu de temps et en général les parents en reçoivent tellement en cadeaux de naissance qu’ils ne sont pas abîmés)

    Aurélie - 14 décembre 2015 Reply

    Moi j’essaie d’acheter d’occasion pour mon fils mais c’est plutôt difficile… A cet âge (presque 5 ans) ils abiment bcp leurs vêtements donc on trouve moins en seconde main (dans un budget correct!)

      Mino - 14 décembre 2015 Reply

      Connais-tu le site Percentil? C’est une plateforme pour vendre et acheter des vêtements d’occasions pour enfants. Perso, je n’ai pas encore testé, mais peut-être y trouveras-tu ton bonheur?

Lova - 12 décembre 2015 Reply

Je vous remercie pour votre commentaire et votre conseil.J’ai découvert depuis peu sur un reseau social, un groupe de maman de ma ville qui vend des vêtements d’occasion d’une marque spécifique que j’apprecie beaucoup,du coup j’ai acheté des pyjamas à 3€ l’un et en plus ma marque préférée.Que demande le peuple

Bulle_Virtuelle - 12 décembre 2015 Reply

Cette nouvelle série est intéressante, j’aime lire des témoignages de personnes, je trouve ça plus concret.

    Mino - 14 décembre 2015 Reply

    Coucou Bulle_Virtuelle 🙂 Alors tu ne vas pas être déçue, une autre amie à moi a bien voulu témoigner aussi 🙂 Et sinon, j’ai bien reçu les livres. Merci pour le petit mot, je te souhaite d’excellentes fêtes également !

Moe - 12 décembre 2015 Reply

J’aime bien cette série, surtout quand on peut voir comment c’est chez les autres 🙂 Bravo à cette maman, comme elle le dit si bien, le minimalisme le vivre c’est l’adopter !

    Mino - 14 décembre 2015 Reply

    Oui, j’aime beaucoup comprendre comment fonctionne les autres, même si finalement, le minimalisme est totalement subjectif (j’ai plus de chaussures qu’elle, mais elle a plus de tapis de bain que moi :)).

Valérie - 22 décembre 2015 Reply

Merci pour cet article. Je rejoins les autres personnes, j aime moi aussi découvrir la vie d autres mamans minimalistes. 🙂

    Mino - 22 décembre 2015 Reply

    Message reçu Valérie 🙂 je vais demander à d’autres mamans de participer. Tu voudrais peut-être?

6 questions à une Maman Minimaliste – #2 - 4 février 2016 Reply

[…] vous avez apprécié le 1er article de cette série, voici donc un 2è article sur le […]

Comment réussir à désencombrer quand on vit avec une personne qui veut tout garder? - 18 février 2016 Reply

[…] en a aussi parlé lors de son interview, concernant son mari qui conservait […]

6 questions à une Maman Minimaliste – #3 - 17 mars 2016 Reply

[…] 6 questions à une Maman Minimaliste – #1 […]

Leave a Reply: