6 questions à une Maman Minimaliste – #3

Questions à une minimaliste

Aujourd’hui je vous présente mon amie Rina qui a bien voulu répondre aux 6 questions que je pose aux mamans minimalistes.

Si vous avez raté les 2 autres articles de la série, ils sont ici :

Rina habite à Lucarno, en Suisse, elle est maman d’un petit garçon, est chimiste de formation et a un goût très prononcé pour l’organisation 🙂

1 – As-tu toujours été minimaliste? Si non, comment as-tu découvert cet art de vivre?

Je me définirai plutôt comme une personne organisée, qui aime les choses simples. Je trouve que la simplicité apporte de l’élégance, de l’esthétique; et l’organisation est ma manière d’y parvenir.

Avec 3 déménagements en moins de 3 ans, j’ai appris l’art du tri et du désencombrement.

C’est à travers ton blog que j’ai découvert que ma manière d’organisation s’apparente au minimalisme.

bureau minimaliste

Le bureau du mari de Rina

2 – As-tu eu besoin de convaincre les personnes avec qui tu vis de ne garder que l’essentiel? Comment as-tu fait?

Mon mari et moi sommes chimistes, et nous avons les mêmes manières d’organisation. De par notre métier où précision, ordre et propreté sont de rigueur, nous aimons tous les deux ce qui est propre et ordonné.
Il est minimaliste car c’est quelqu’un qui fait beaucoup attention aux dépenses, il n’achète que ce qui est utile et nécessaire.

3 – Fais-tu des séances de tris régulièrement? Et comment fais-tu pour te débarrasser des objets qui te sont devenus inutiles?

Chaque semaine, j’ai mon petit rituel de rangement. À chaque fin de saison, je change la garde robe pour libérer la place dans les armoires et placards.
Les gens oublient souvent la cuisine, j’ai une petite cuisine et pas assez d’espace et de placards donc y a les appareils culinaires que j’appellerai “de saison”. Par exemple, hiver: fondue, raclette. Les choses que je n’utilise pas pendant la saison sont rangées à la cave.
Comme j’aime aussi le changement, je donne mais surtout je jette les choses qui ne servent plus, souvent car les choses sont assez usées.

coiffeuse minimaliste

La coiffeuse de Rina

4 – Fais-tu quelque chose de spécial pour éviter de t’encombrer?

Je triche un peu avec les caves car je suis une accro du shopping donc j’ai un dressing (vêtements et chaussures) dans la cave, je garde les essentiels de saison dans l’appart.

5 – Qu’est-ce que la vie dans la simplicité t’a apportée?

J’ai gagné du temps pour nettoyer et ranger. Et aussi un bien être, j’aime mon appart même s’il n’est pas encore parfait.

coiffeuse minimaliste

La coiffeuse de Rina

6 – As-tu un conseil à donner aux lecteurs/lectrices de MamanMinimaliste pour les motiver à vivre avec l’essentiel et à désencombrer ?

Nous avons réussi à désencombrer grâce à une chose indispensable: une cave bien aménagée et bien rangée, des boîtes de rangement et des étiquettes. Nous avons même 2 grandes caves: une pour les meubles et une pour les habits/appareils. En même temps, nous sélectionnons tranquillement pour mettre en vente les meubles qui nous intéressent plus mais qui peuvent servir encore à d’autres.

Merci Rina 🙂

Le témoignage de Rina vous a inspiré?

Leave a Reply 6 comments

nadine - 18 mars 2016 Reply

Je trie régulièrement, j’applique le principe feng shui qu’il faut jeter tout ce qui nous déplait ou tout ce qui est ébréché, cassé, inutilisable, qu’il faut donner ou vendre ce qui nous est inutile aujourd’hui et surement demain ! Je crois que je suis une bonne minimaliste

    Mino - 18 mars 2016 Reply

    Bravo Nadine, vous êtes une bonne minimaliste. Je ne savais pas que le feng shui préconisait également tout ça. Merci pour le partage!

BeauteBordelaise - 18 mars 2016 Reply

Moi plus je désencombre plus j’ai envie de désencombrer …
je crois que je dois m’y mettre au moins une fois par semaine où je jette un coup d’oeil un peu partout et je me débarrasse de certaines affaires : je fais un petit sac où je mets tout. Soit quelqu un de ma famille / amis me les récupère ou bien je les met en vente. Si ç’est pas vendu je donne au secours populaire…
Je me prend plus la tête de ce qui est de valeur ou pas car en fait la valeur c’est un peu la marque qui la définit on ne sait pourquoi donc ça veut rien dire pour moi au final…

    Mino - 18 mars 2016 Reply

    Effectivement si on se prend la tête sur la valeur des choses, on ne jetterai rien. Merci pour ce partage 🙂

Virginie - 23 mars 2016 Reply

Ton témoignage est inspirant… Je ne dirai pas être minimaliste mais je suis surtout accro à l’organisation, au rangement, à la simplification des choses. L’abondance à notre portée aujourd’hui nous conduit à accumuler énormément d’inutile ou d’éphémère… et l’organisation passe par l’étape incontournable du désencombrement !

Rina - 24 mars 2016 Reply

Merci pour vos commentaires.
Moi aussi Nadine je lis beaucoup sur le feng shui.
Et Virginie, nous sommes toutes les 2 pareils…j’ai un peu de mal avec une seule étiquette me concernant “minimaliste, feng-Shuiste,…” mais une chose dont je suis sure est que je suis une personne “organisée et simpliste”.

Leave a Reply: