Des mots à “offrir” pour la fête des mères

Fête des mères

La fête des mères, c’est dans 3 jours.

Je sens déjà le stress de ceux qui n’ont pas encore trouvé le cadeau à offrir à leur maman d’ici (si vous avez besoin d’idées, j’ai déjà parlé de sélections cadeaux dans d’anciens articles comme les cadeaux de Noël non encombrants, les cadeaux pour la fête des pères à adapter pour les mamans évidemment ou ceux pour un apprenti minimaliste). Il y a aussi l’attente fébrile des jeunes mamans qui vont recevoir leur premier cadeau (je n’oublierai jamais celui que j’ai reçu la première fois), mais aussi l’immense fierté de toutes ces femmes regardant leurs enfants venus les embrasser en ce jour spécial. Y a pas à dire, la fête des mères a quelque chose de magique.

Ma maman a passé 3 mois chez moi pour m’aider à la venue de mon 3e ptiboudchou. Je sais que ce n’est pas facile pour elle de venir de si loin (12000 km tout de même), de laisser son petit quotidien pendant ce laps de temps (3 mois, c’est long et court à la fois), de m’aider pour le ménage, les couches et la cuisine, alors qu’elle n’en a plus l’habitude. Elle a repris l’avion samedi dernier. A son départ, les mots se sont bloqués dans ma gorge, j’ai juste poussé un gros soupir entre 2 larmes. La distance fait mal. Mon cœur s’est serré et je le sais, je serai toujours la petite fille de ma maman, même à 30 ans passés.

Dimanche prochain, le jour de la fête des mères, je n’aurai pas la joie de la voir. Comme d’habitude, je prendrai juste mon téléphone pour lui souhaiter une bonne fête. Mais cette année, j’ai envie de dire plus que les années précédentes. Les mots sont puissants puisqu’ils ont la faculté de rapprocher des âmes lointaines, de prouver notre amour, de réconcilier les cœurs. Et ils ont cet énorme avantage de pouvoir être portés dans le cœur des personnes qui nous sont chères quand ils sont exprimés avec sincérité. Si l’on devait mourir bientôt, quels seraient les mots qu’on aimerait leur dire?

Cette année donc, j’ai envie de dire plus que les habituels “bonnes fêtes maman” :

  • “Maman, je t’aime” : Ce n’est pas très original, mais c’est la phrase basique qui a le plus de valeur quand elle est dit du fond du cœur. On ne le dit pas assez. Je ne le dis pas assez. Et même si les mamans le savent pertinemment qu’on les aime, il est toujours agréable pour elles de l’entendre.
  • “Merci” : C’est surtout quand on devient parent qu’on se rend compte de ce que nos parents ont fait pour nous. Toutes ces années à nous soutenir, nous encourager, nous consoler… Ces 3 mois passés avec ma maman m’a ouvert les yeux sur les sacrifices qu’elle a fait pour moi. Ma dernière phrase semble bateau, mais vraiment je me rends compte de tout ce qu’elle a mis de côté pour venir m’épauler, et je pense qu’elle n’aurait pas pu offrir un meilleur cadeau de naissance à ma fille que sa présence au quotidien pendant toute cette période.
  • “J’ai besoin de toi” : Dire à quelqu’un qu’on a besoin de lui, c’est lui montrer la grande place qu’il a dans notre vie. Dire à notre maman qu’on a besoin d’elle, ça équivaut à lui montrer toute la joie qu’on a de l’avoir encore à nos côtés (malgré la distance physique). Usons et abusons de cette phrase. Tant de personnes âgées se sentent en marge de la société et inutiles parce qu’on ne le leur dit pas assez.
  • “Je suis fière de toi” : C’est une phrase qu’on dit plutôt à nos enfants en tant que parents. Mais je trouve qu’il est aussi très important de le dire à nos parents. C’est un moyen de leur montrer qu’on approuve leurs décisions et leurs actes et qu’on porte la fierté d’être leur enfant. Cette phrase m’émeut d’autant plus que mon ptiboudchou de 6 ans me l’a déjà sortie, comme ça, sans prévenir. Je ne sais même plus dans quel contexte, mais ce qui est sûr c’est que la phrase m’est restée.
  • “Je suis désolée” : Je ne suis pas forte pour les excuses envers mes parents. Ils sont très indulgents, et passent très vite l’éponge sur mes erreurs. Ça m’arrangeait bien. Cependant je trouve qu’il faut tout de même qu’ils sachent qu’on regrette vraiment certains de nos mots, de nos comportements. Non pas pour raviver la flamme, mais plutôt pour l’apaiser une fois pour toutes en mettant les choses à plat.

J’espère qu’elle aimera ces cadeaux que je lui prépare.

Et vous, dites-vous souvent ces mots à vos parents?

Leave a Reply 4 comments

la Fourmi Elé - 27 mai 2016 Reply

C’est effectivement une délicate attention et les mots comptent beaucoup ! parfois on parle pas assez avec nos proches ! c’est une belle occasion

    Mino - 27 mai 2016 Reply

    Oui, on ne parle pas assez je trouve aussi alors que c’est très important pour chacun d’entendre ces mots

lheureux - 27 mai 2016 Reply

Pour commencer, bravo pour ton blog !
Pour la fête des mamans, je vais réaliser des sablés sur lesquels je compte graver des petits mots à l’aide de lettres tampons.
Voilà mon idée pour une maman gourmande !

    Mino - 30 mai 2016 Reply

    Merci pour le compliment ^^ Très bonne idée les sablés faits maison !

Leave a Reply: