Désencombrement des jouets et travaux artistiques : le bilan

teddy

 

La semaine qui vient de finir a été quelque peu mouvementé chez moi. J’ai eu quelques soucis rajoutés en plus de mon quotidien déjà bien chargé. Mais finalement et malgré tout, je commence cette nouvelle semaine bien reposée.

Entrons directement dans le vif du sujet : je ne suis pas très contente de moi côté tri et désencombrement cette semaine, car je n’ai pas terminé le défi jusqu’à la fin. Seuls les jouets du ptiboudchou1 ont été triés, ceux de ptiboudchou2 n’ont pas bougé d’un iota. Et les travaux artistiques, n’en parlons même pas.

La principale difficulté est la négociation avec le propriétaire des jouets. Cette étape est déjà difficile pour un adulte triant ses propres affaires, je vous laisse imaginer la situation pour un enfant qui garde même les trombones cassés en souvenir! Ceci dit, certains jouets sont passés plus facilement, à cause des doublons. Ou parce que je lui demande de les donner à son petit frère (mais il ne donne pas, il “partage”). Ou je lui demande de les mettre de côté pour un enfant pauvre qui n’a pas de jouets, car nous avons vu récemment à la télé des enfants pauvres vivant en Afrique n’ayant même pas de lit, le genre de vidéo qui vous ramène à la réalité de la vie, tandis que nous nous noyons dans nos maisons pleins de fouillis en tout genre…

Mais revenons à nos moutons. Après presque 3h de négociations, la fatigue nous a rattrapés. Nous avions arrêté le tri. Et le lendemain, voilà que le Papa est passé par là. Il a trié les jouets sans la consultation du ptiboudchou1. Résultat: il a très vite avancé, et a pu dégager une bonne partie de ceux-ci. Il ne m’a même pas dit ce qu’il a jeté, car il est plus minimaliste que moi, et arrive mieux à se détacher des sentiments face aux souvenirs des jouets des enfants. Je soupçonne tout de même quelques travaux manuels que nous avons commencé avec ptiboudchou1, et que nous n’avions pas terminé. Il y a plein d’idées de ce genre de petits DIY sur Pinterest 🙂 Mais c’est vrai que c’est le fait de fabriquer qui m’intéresse, une fois que c’est fait, ma première envie est de les jeter. Mais mon ptiboudchou1 est tellement content qu’au final, on se retrouve avec plein de petits cartons découpés, ou autres matériaux en pleine transformation inachevée.

Au final, la chambre parait déjà plus spacieuse. Et c’est le principal.

Crédit photo : Teodora Vlaicu

Leave a Reply 4 comments

Philomene - 11 mai 2015 Reply

Ici aussi le tri s’est fait sans mes petits, c’est plus facile!
Bonne semaine!

    Mino - 11 mai 2015 Reply

    Eh oui, au final, ça me semble le moyen le plus adapté. Bonne semaine à toi aussi 🙂

Bulle - 3 décembre 2016 Reply

Un tri fait “dans le dos” de quelqu’un n’est pas vraiment une bonne solution…On m’a viré un jour un jouet auquel je tenais, ça m’a valu des années de chagrin et une perte de confiance irréversible en certaines personnes…

Et j’ai passé 22 ans de ma vie à faire des recherches approfondies, jusqu’à ce que, ô miracle, je tombe (enfin!) sur ledit jouet qui avait atterri dans le sud de la France. J’ai réussi à récupérer mon objet en écrivant un message sur un site de vente d’objets “vintage” et j’ai mis le tarif maximum pour les frais d’envoi; j’ai pu réintégrer ce bel objet dans ma nouvelle maison de campagne où j’ai emménagé. En attendant, j’ai trouvé ça trèèèès long, 22 ans de recherches et de faux espoirs, et cette mésaventure m’a laissé un goût amer et une solide rancune.Bon week-end 🙂

    Mino - 18 décembre 2016 Reply

    Oh la, merci pour ce partage, ça me donne à réfléchir pour le tri des jouets. Contente que tu aies pu retrouver ton jouet après tant d’années 🙂

Leave a Reply: