Est-il possible de vivre avec seulement 15 objets?

Vivre avec moins d'objets

Vous connaissez Andrew Hyde? J’avais déjà partagé une article sur lui sur ma page Facebook. Et ces derniers temps, les personnes comme lui me fascinent de plus en plus. Ces personnes-là, ce sont les minimalistes qui vivent le minimalisme à l’extrême : Andrew, lui, ne possède que 15 objets pour voyager pendant 28 jours.

 

Possessions extrême minimalisme

Source : https://www.flickr.com/photos/bouldair/4126423652/

Relativisons tout de même : ce qu’il compte comme 1 objet, c’est ce qui est revendable tel quel. Ceci dit, même en raisonnant comme lui, 15 objets, c’est très peu. Voici la liste de ces possessions (sources) :

  • Un sac à dos
  • Une chemise
  • Un manteau de pluie
  • Un Tshirt
  • Un short de course
  • Une serviette
  • Un manteau en laine
  • un kit de toilette
  • Une paire de lunettes solaires
  • Un porte-feuilles
  • Un Macbook Air
  • Un iPhone 3GS
  • Un Polo
  • Un Jeans
  • Des chaussures de course

En lisant sa liste, on se dit : mais alors, quels objets a-t-on en plus de sa liste? en a-t-on vraiment besoin, et a-t-on vraiment envie de les garder?

En analysant sa liste, je me rends compte que, si j’ai beaucoup plus de choses que lui, c’est aussi parce que je n’ai pas envie de m’en séparer pour certains. Il n’a qu’un sac. Moi, j’en ai trois (au début de mon désencombrement, j’en avais une bonne quinzaine), et je n’ai plus envie de me séparer de ces trois là. J’ai bien sûr plusieurs t-shirts, pour pouvoir faire uniquement une lessive par semaine. Mais depuis que je pratique le pliage KonMari, je me rends compte que j’ai encore des vêtements que je ne mets pas. Je remarque qu’il n’a pas d’appareil photo. Il en prend peut-être juste depuis son téléphone. D’ailleurs, je ne sais pas vous, mais moi depuis que les téléphones sont dotés d’appareils photos qui font d’assez bonnes photos, mon appareil photo sort de moins en moins. Il a juste une paire de chaussures de course. En tant que femme, j’ai des ballerines, des escarpins, des sandales plates et à talons, des bottes, des bottines… Et bien sûr, maintenant en y réfléchissant, même si j’ai beaucoup diminué le nombre de mes chaussures également, je me rends compte qu’il y a des paires dont je souhaiterai me séparer encore.

En fait, lire la liste de possessions des extrêmes minimalistes me permet de reconsidérer (encore) ce que j’ai actuellement, et réfléchir aux objets multi-usages que j’ai ou pourrai avoir pour pouvoir me séparer de ceux qui n’ont qu’une seule fonction. Avoir moins mais uniquement les meilleurs.

Pour inspiration, voici des listes de possessions d’autres minimalistes extrêmes (en anglais):

Du coup, je me rends compte que je ne pourrai pas vivre avec aussi peu de possessions car je me trouve encore et toujours des excuses (justifiées ou non d’ailleurs). Une sorte de blocage psychologique qui m’empêche de me séparer par exemple de mes deux sacs pour n’en avoir qu’un, mais que je n’arrive pas à m’expliquer. Mais en ai-je vraiment envie? A ce propos, Judith du blog Maman s’organise a écrit un super article sur ce que pouvaient être les freins rencontrés sur le chemin du minimalisme.

Le but finalement c’est de savoir à quel point de dépouillement on se sent bien. Et cette jauge est différente d’une personne à l’autre.

Et vous, les minimalistes extrêmes vous inspirent ou vous font peur 😉 ?

Leave a Reply 6 comments

Mickaella - 11 juillet 2016 Reply

Bonjour,

Je ne sais pas si tu vas me lire mamamanminimaliste, mais voila je commence peu à peu à minimaliser mes affaires (j’ai 35 vêtements,accesoires, chaussures, est-ce beaucoup ?), mon maquillage encore plus réduit, mais voilà j’ai des loisirs créatifs qui me prend ENORMEMENT DE PLACE et j’arrive pas à les jeter car souvent je m’en sert…1 an ou 2 ans plus tard ^^ ou pas du tout; je recherche l’essentiel dans mon appartement. Que cela soit en cuisine, en salle de bain…. pour moins faire le ménage , être plus libre…. Mais les loisirs créatifs c’est un peu dure… Des idées ?

    Mino - 12 juillet 2016 Reply

    Bonjour Mickaella,
    Bien sûr que je lis les commentaires ^^ Je ne peux pas répondre à ta place, si 35 c’est beaucoup ou non. Est-ce que tu es à l’aise avec ce nombre d’objets? Si oui, alors c’est parfait. Si tu sens au fond de toi que tu es encore encombrée avec, alors diminue encore. Finalement, le minimalisme est un équilibre que chacun doit trouver en lui-même. Et c’est pour ça que je suis arrivée à la conclusion que je ne pourrai pas avoir que 15 objets comme Andrew Hyde. Je ne serai pas à l’aise avec ce nombre, car j’aurai toujours la sensation qu’il me manque quelque chose.
    Pour les loisirs créatifs, si je comprends ton commentaire, j’ai l’impression qu’ils font partie de ton essentiel, car tu reviens dessus même 1 an ou 2 ans plus tard. Si ça déborde trop, essaie de limiter l’espace qu’ils peuvent encombrer. Ainsi, s’il te vient l’envie d’acheter quelque chose en plus, ça te fera réfléchir sur l’espace que ça va prendre, et tu feras toi-même un tri à l’entrée de tes loisirs chez toi. J’espère que ça t’aidera.
    Bon courage pour les désencombrements des autres pièces 🙂

Aurélie - 12 juillet 2016 Reply

Bonjour Mino,

Comme toi les minimalistes “extrêmes” m’inspirent car ils démontrent que l’on peux vivre avec très peu là où la société appuie sans cesse sur notre peur de manquer.

Bonne soirée

    Mino - 13 juillet 2016 Reply

    Bonjour Aurélie,
    Tu as raison, c’est surtout la peur qui nous empèche de vivre comme eux. Bonne journée 🙂

Laetitia - 3 août 2016 Reply

C’est un peu exageré. Ok, il a 15 objets à lui (quoi que le “kit de toilette, ça compte pour 1, alors que tu as plusieurs choses dedans). Mais, il ne cuisine pas, ne travaille pas, ne se lave pas, d’ailleurs, comment lave t’il ses vêtements? La lessive que j’ai à la maison, est ce qu’elle m’appartient ou est ce qu’elle appartient à la famille?
Je me vois bien aller travailler avec des chaussettes vertes et un short orange tiens.

Alors oui, c’est que pour voyager 28 jours, parce qu’il doit stocker des choses ailleurs.

Comment fait il quand il a besoin d’un doliprane?

Les minimaliste extrêmes me font juste sentir misérable, sauf qu’on ne sait pas ce qu’il y a derrière.

lucile - 8 octobre 2016 Reply

Salut Mino,
J’aime beaucoup cet article. Il me parle car étant constamment sur la route, mes possessions se résument en un sac de 20l + ma sacoche d’ordinateur. Je n’ai jamais compté l’ensemble, car je ne suis pas très ami avec les chiffres mais je ça doit tourner + /- autour de 30 objets. Pour moi le minimalisme ne regroupe pas seulement les objets mais toute la démarche qui consiste à prendre conscience que l’on ne possède pas l’objet, c’est lui qui nous possède.
J’échangeais l’autre jour avec un autre blogueur sur la mode des 100 objets. Je lui disais que pour ma part, je pense que l’on peut être minimaliste avec 120 objets et matérialiste avec 99 objets, tout dépend de la nécessité qu’ils représentent pour toi.
Très souvent, j’essaye de m’imaginer, qu’es ce qui pourrait se passer si, je perdais mon sac, ou si on me volait mon ordi. Plus je me prépare mentalement à me dire que je pourrais tout perdre, et plus je relativise et m’imagine des solutions parallèle.
Bon j’arrête là, tu vas me prendre pour une folle !
A bientôt
Lucile

Leave a Reply: