La course au toujours plus

burberry

En étant apprentie minimaliste, je vois maintenant la vie d’une manière très différente de celle dont je la voyais avant. Je ne me suis pas rendue compte de l’hyper-compétitivité qui se jouait dans la vie. C’était presque normal. Quand je travaillais à Paris (moyenne d’âge du personnel de la boite oscillant entre 27 et 28 ans, dirigeants confondus), c’était encore plus flagrant, et en tant que fille, le sujet qui revenait sans cesse était le it-bag. Qui avait le dernier it-bag au bureau (pour les gars, c’était le smartphone)? Que de déjeuners passés à parler de sacs! Que d’heures perdues à arpenter les magasins! C’est très superficiel, je sais, mais j’aimais ça.

Et puis, vint le jour où l’on peut s’acheter le sac tant convoité, après des semaines de reflexion et de recherches d’avis sur internet. Oui, le grand jour est arrivé. On entre dans le magasin, on est très bien reçu, on s’y sent bien, on est fier de pouvoir s’acheter ce sac. Et les premiers mois passent pendant lesquels le sac est chouchouté. Puis, environ 6 mois après, la magie disparait. Les magazines nous montrent d’autres it-bags. Et du coup, on retombe amoureuse. Réflexion. Avis sur internet. Achat. Et rebelotte.

Aujourd’hui je me rends compte que c’était vraiment fatiguant. Je ne restais pas contente très longtemps, puisque quelques mois après, il me fallait absolument un autre sac. Et les marques savent très bien comment entretenir ce sentiment en nous. Et puis, j’ai dit stop. Mon dernier sac, je l’ai acheté il y a 20 mois. J’en suis encore contente car il réponds toujours à mes besoins et corresponds à mon mode de vie : c’est un sac à bandoulière (quand on est maman, je trouve que c’est indispensable), mais peut aussi faire porté épaule, porté main. Il est assez chic et en même temps passe-partout. Je peux l’emmener en soirée ou au supermaché. Il est de bonne qualité et n’a pas changé depuis que je l’ai acheté.

Ne plus, constamment, vouloir la dernière version de quelque chose, c’est reposant. Comme je suis actuellement maman au foyer, je lis moins les magazines, je ne sais plus quels sont les derniers sacs à la mode. Et je m’en porte très bien. Je ne peux m’empêcher de sourire quand j’entends des filles parler d’un sac avec convoitise. Je comprends. Je suis passée à autre chose 🙂

Leave a Reply 6 comments

aemi - 13 avril 2014 Reply

haha!! oui je l’ai fait aussi! je voulais mon “it bag”, je m’étais fendue de 200 euros en me disant “ce sera le sac de ma vie”… finalement, ce n’était qu’un “it bag” et 1 an plus tard il était déjà démodé… ça m’apprendra!!! 😉

    Mino - 17 avril 2014 Reply

    Tu t’es arrêtée à 1 donc? Moi je suis encore en train de vendre mes anciens sacs.

Eva - 20 mai 2014 Reply

Hello ! à mon tour de découvrir ton blog ! il est rempli de conseils bien avisés ! je ne suis pas maman, mais je prend note pour le futur… 😉
J’ai depuis peu mon it-bag perso. J’ai choisi un modèle intemporel, de très bonne qualité, noir pour aller avec tout. C’est un modèle qui ressemble au Birkin de Hermès, qui est sorti en 1980, donc c’est bien un sac intemporel. 🙂 je te conseille de choisir un ersatz de sac griffé (ou le sac griffé si tu en as les moyens) qui est intemporel et qui existe depuis des années. Il y en a plein dans le genre. Le speedy de Vuiton, le Kelly de Hermès, le 24h de Darel, etc…
bonne continuation !

    Mino - 21 mai 2014 Reply

    Bonjour Eva et merci pour ton commentaire.
    Ah, le Birkin de Hermès. J’aimerai l’avoir aussi, en … orange (oui, oui, je le trouve super en orange:)). Mais il coûte vraiment trop cher.
    J’aime tous les sacs que tu nommes, mais ils ont un défaut : ils sont à porter main ou porter épaule, ce qui n’est pas très pratique pour une maman comme moi, car j’ai très souvent besoin de mes 2 mains pour porter bébé et tenir la main du grand, quand je n’ai pas la poussette avec moi. C’est pour ça que je préfère les modèles à bandoulière. Mon sac actuel est celui de la photo avec une couleur plus foncée. Son seul défaut c’est qu’il est lourd même vide 🙁 mais il est vraiment passe-partout donc je le garde. Merci pour tes conseils 🙂

Sandra - 9 août 2014 Reply

Il y a une période, j’achetais des sacs (dans les 30/50 euros) tous les 2/3 mois, j’avais une sacrée collection. A chaque fois, quelques choses n’allait pas donc j’en cherchais un autre. Il y a 2 mois, j’ai trié mes sacs, je suis passé d’une bonne trentaine de sacs à moins de 10. Je sais aujourd’hui que le sac bandoulière est mon préféré. J’ai opté pour une solution de stockage plus petite comme ça je suis obligé de me raisonner lors de l’achat.

    Mino - 11 août 2014 Reply

    Bonjour Sandra,
    Pareil pour moi, je me limite sur l’espace de stockage. Si je veux m’acheter un nouveau sac, il faudrait que je me débarasse d’un ancien sac!

Leave a Reply: