Lecture : Cultiver le bonheur pour les nuls de Caroline De Surany

Cultiver le bonheur

Je suis désolée pour ces longues absences ces derniers temps. A moi aussi, ça me manque de ne pas poster des articles ici, mais c’est pour la bonne cause. Je travaille sur un projet dont je vous parlerai bientôt ^^

Et à côté de ça, je n’arrête pas, côté lecture. Je vous en avais parlé sur ma page Facebook, j’ai lu la nouvelle BD de Caroline De Surany.

Rien qu’au titre, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion, Cultiver le bonheur pour les nuls en BD. J’adore les livres qui traitent du bonheur. C’est un peu ce que je cherche avec l’aide du minimalisme. Et c’est finalement ce qu’on cherche tous, le bonheur, non? Alors, parlons un peu de ce nouveau livre qui vient de sortir.

Mais qui est d’abord Caroline ?

Si vous êtes fan de blogs comme moi, vous avez surement entendu parlé de l’ancien blog mode de Caroline, Caroline Daily. Depuis, elle a fait du chemin, et aujourd’hui, elle est coach de vie, auteure et conférencière.

Caroline parle de sujet comme la révélation des talents, la chance, le ikigai, ou le tyran intérieur. Vous l’aurez compris, ce sont des sujets de développement personnel qui me parlent beaucoup. Et aujourd’hui, par ce livre, elle nous parle du bonheur.

Caroline, je l’ai connu quand elle a intégré le groupe Facebook des Apprentis Minimalistes, car elle s’intéresse aussi au minimalisme. D’ailleurs, elle parle de ce besoin de simplicité et de désencombrement dans cette BD.

De quoi parle le livre ?

Quand on a le livre dans la main, avec juste la couverture devant les yeux, on se demande bien quelles solutions il va nous proposer pour nous apprendre à cultiver ce bonheur tant espéré. Avec notre rythme quotidien et nos obligations, on ne peut pas vraiment dire qu’on est super heureux tous les jours, on se dit qu’on sera heureux quand … (à remplir selon vos aspirations), et quand ce jour arrive, ben on se dit qu’on sera heureux quand … (à remplir selon de nouvelles aspirations).

Mais alors, comment cultiver le bonheur, pour qu’on puisse se dire qu’on est heureux?

Décodons pas-à-pas ce que ce livre peut nous apprendre. Voici les chapitres :

1 – Alors, Heureux?

On entre direct dans le vif du sujet. Mais finalement, c’est quoi le bonheur ? Et comment voyons-nous notre vie ? Quels comportement avoir pour nous sentir heureux ?

2 – S’alléger

C’est la partie que je préfère 😉 Dans cette partie, Caroline parle de minimalisme sans le dire directement. Elle fait également référence au feng-shui et au slow-living, et ça me parle 🙂

3 – Bien dans son corps

Parce que pour être heureux, il faut bien s’occuper de notre corps. Vous y verrez des pistes pour ça 🙂

4 – S’exprimer

Rhaaa, c’est la partie où j’ai besoin de faire le plus d’effort, je crois. Caroline y donne des idées de thérapies pour nous aider à mieux gérer nos émotions. J’ai bien envie d’essayer quelques unes.

5 – Se connaître

Voilà un chapitre qui me parle particulièrement aussi, car c’est un sujet récurrent aussi dans le minimalisme. Etes-vous sûr de bien vous connaître?

6 – S’accepter

Cette partie a été un petit electrochoc pour moi car je me rends compte que je ne suis pas trop bienveillante envers moi-même.

7 – Se lâcher

La zone de confort, vous connaissez? Et savoir comment en sortir, ça vous dit?

8 – Se faire du bien

Voilà un chapitre que j’ai beaucoup aimé aussi, même juste en lisant le titre de la 1ère partie “prendre la responsabilité de sa satisfaction”. On ne prend pas souvent le temps de nous occuper de nous ainsi. Mais c’est un élément indispensable pour être heureux. Mention spéciale aussi pour la loi des 5 personnes les plus proches, je n’ai jamais fait ce bilan.

9 – Se lancer

La partie “Dire oui le plus souvent possible” m’a fait penser au film “Yes Man” de Jim Carrey. Et du coup, j’ai accepté une invitation ce soir, que j’aurai sûrement refusé avant. Trop de contraintes (Paris, c’est loin, et le parking?…), trop de difficultés pour y aller (embouteillage sur la route sûrement, et ne parlons pas de la pluie,…) et puis zut! j’y vais. D’ailleurs, je vous raconterai ici, car je vais aller voir un super projet dans l’esprit minimaliste.

10 – La partie des dix

Un condensé de conseils, j’adore! Et puis, elle y cite de L’art de la simplicité de Dominique Loreau, et le film Mange, Prie, Aime dont j’ai entendu beaucoup de bien, mais que je n’ai pas toujours pris le temps de regarder.

Qu’est-ce que j’en pense vraiment ?

Je ne vais pas y aller par quatre chemins. Allez jeter un coup d’oeil à ce livre, il est rempli d’astuces pour entretenir le bonheur, et ça ne vous fera que du bien.

On y voit le parcours de Caroline dans sa quête du bonheur, on pose exactement les mêmes questions qu’elle et on a les mêmes freins par rapport aux situations qui nous sont nouvelles et donc inconfortables. On s’identifie facilement, et on a envie de tenter les mêmes choses.

Personnellement, j’y ai découvert des idées que je ne connaissais pas, et qui me tentent beaucoup. Du coup, je reprends souvent le livre pour voir ce que je peux faire de nouveau, et qu’est-ce que je peux mettre en place 🙂

Si je devais donc résumer ce livre en quelques mots, je dirais qu’il nous apprend comment aimer la vie. J’ai adoré !

Et vous, ça vous dirait d’apprendre quelques trucs et astuces pour cultiver le bonheur?

 

Leave a Reply 2 comments

Atelier de Milie - 3 juillet 2017 Reply

Le livre a l’air bien fourni, et très varié en terme de contenus. Je crois avoir pas mal avancé dans la plupart des parties que tu dis préférer, mais sur le rapport au corps et aux objets, je peux encore mieux faire ! 🙂 Je vais essayer de l’emprunter pour me faire une idée !

Et ceci dit, si tu n’as pas encore vu “Mange, Prie, Aime”, n’hésite pas à te tourner d’abord vers le bouquin, comme souvent il est bien plus complet sur le vécu de l’auteure ! 🙂

    Mino - 3 juillet 2017 Reply

    Merci pour le conseil, je vais essayer de trouver le livre alors 🙂

Leave a Reply: