Mon tri de livres en suivant la méthode KonMari

Dès que j’ai pris la décision de refaire un tri, d’emblée, j’ai redouté ce tri de livres. J’aime beaucoup lire, j’aime avoir des livres, et je n’ai pas encore succombé aux livres électroniques qui pourraient m’aider à désencombrer. J’ai de vrais livres en papier. Ceci dit, paradoxalement, je n’ai plus de bibliothèque depuis bien longtemps. J’avais une bibliothèque Billy de chez Ikéa, archi-pleine. Mais je m’en suis débarrassée il y a environ 3 ans, parce que j’avais fait un grand désencombrement à l’époque, en plus elle ne tenait plus très droite après un déménagement, et aussi parce vraiment, elle était plus là pour servir de nid à poussières qu’autre chose. A part mes quelques livres préférés, je relis rarement les livres, ils vont juste rejoindre la “collection”.

Alors j’avais fait un tri, j’ai donné, vendu certains livres, et j’ai mis ceux que j’aimais dans un carton, et je me suis abonnée à la bibliothèque municipale. Mais ça n’a pas suffi à calmer mes envies, car beaucoup de livres n’y sont pas, donc j’en rachetais tout de même des nouveaux. Ce nouveau tri m’a donc permis de voir où j’en étais vraiment, car n’ayant plus de bibliothèque, mes livres étaient un peu éparpillés entre ma chambre, le séjour, et le carton.

Quand j’ai dû regrouper tous mes livres en un seul endroit, je dois dire que ça a provoqué chez moi un gros ouf de soulagement, car je pensais vraiment que la situation était pire.

Tous mes livres en un seul endroit

Tous mes livres en un seul endroit

Et bizarrement, tout de suite, j’ai eu besoin de me séparer de la plupart d’entre eux. Mais cette fois, au lieu de les prendre un à un dans les mains, j’ai juste pris dans la pile ceux que je voudrais vraiment garder, et ça donne ça :

Livres à garder

Livres à garder

Je dois dire que je suis moi-même étonnée. C’est comme si le tri m’a tellement stressée à l’avance, qu’une fois les livres devant moi, je me suis sentie bête de les avoir gardé, et d’avoir ressenti ce malaise par rapport à ce désencombrement. Il y a certains livres que je n’ai pas lu, mais je ne suis pas sure de vouloir prendre le temps de les lire. De plus, je me dis que si jamais “un jour” j’ai vraiment envie de les lire, je pourrais toujours les chercher à la bibliothèque municipale.

Et un petit clin d’œil au minimalisme et tout ce qui tourne autour, j’ai regroupé les livres que j’ai qui traitent du sujet. Il manque certains livres comme L’art des listes, Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soiL’art de l’essentiel et L’art de la frugalité et de la volupté de Dominique Loreau (haha, j’ai presque lu tous ses livres) que j’ai prêtés et qui ne sont pas revenus. Rajouté à cela, un nombre incalculable de ebooks trouvés ça et là sur internet.

Mes livres sur la simplicité

Mes livres sur la simplicité

Ça fait des années que la simplicité m’anime. J’en parle autour de moi, j’essaie de persuader mes proches. J’étais vraiment partie de loin, et ça a beaucoup changé ma perception de la vie. Alors j’ai comme une envie de faire quelque chose à mon tour : aider les gens à comprendre cette philosophie de vie, à désencombrer leur maison, à profiter de l’essentiel, de leurs familles, de leurs proches. On m’a fait connaitre récemment Elodie Wéry, une maman de 3 enfants, qui a fait du désencombrement et de l’organisation de la maison son travail, et je suis très admirative de son parcours. Je pense commencer un projet pour l’année à venir, peut-être pas un aussi grand que le sien, mais quelque chose dans ce sens : une aide pour les gens qui, comme moi au début, ne savent pas ce que vivre dans la simplicité veut dire, et pour qui désencombrer leur chez-soi représente un obstacle insurmontable. Pfiou, je vous jure, une 3ème grossesse, ça vous fait tourner la tête 😉 Je vous tiens au courant.

Et vous, vous arrivez facilement à vous séparer de vos livres? Qu’est-ce que la lecture vous a apporté? Et si vous-même vous avez besoin d’une quelconque aide, dites-le moi dans les commentaires.

Leave a Reply 28 comments

Maman de 4 bambins - 9 novembre 2015 Reply

Bonjour, bravo à vous pour cette étape, je vous rejoins dans l’idée que les livres c’est surement la chose la plus difficile à se débarrasser . Je suis comme vous j’aime lire, j’aime être entouré de livre, d’autant plus que je n’aime pas vraiment lire sur le net, ça me fatigue, ce n’est pas reposant comme lire un livre.
Alors moi j’ai encore gardé beaucoup de livre, mais je me suis débarrassé de tous mes magasines, petits livre sans intérêt , et puis certains que j’ai aimé mais que je ne lirais jamais , je les ai offert, c’est toujours un cadeau appréciable!
Merci et à bientôt

    Mino - 10 novembre 2015 Reply

    Bonjour, merci pour ce gentil commentaire et bravo aussi pour votre tri. Eh oui, un livre est toujours un cadeau appréciable. Moi non plus je n’ai plus de magazines. Pour le coup, le web a complètement remplacé ceux-ci pour moi. J’en achète qu’exceptionnellement : lors d’un voyage en TGV par exemple, ou pour les vacances.

petitesoeur - 9 novembre 2015 Reply

difficile de me séparer de mes livres.. je n’en ai pas une tonne ( mais un peu plus que toi quand même !! ) et pourtant je suis adepte de la bibliothèque du village.. Le plus dur serait de me séparer des livres des enfants … qui remplissent presque un mur entier .. oui , je sais , là je suis incurable… ^^ lol !! en tout bravo à toi !!
;-))

    Mino - 10 novembre 2015 Reply

    Bonjour Petitesoeur, si les livres des enfants sont utilisés et ravis toute la famille, je trouve que ce n’est pas la peine de s’en séparer au nom du minimalisme ^^

anne - 9 novembre 2015 Reply

ahhhh, les livres. j’ai beau tenter de me raisonner, j’ai toujours une pile à lire qui ne diminue pas. et je ne relis quasiment jamais , même ceux que j’ai aimé…..la bibliothèque, je fréquente un peu mais les livres que je veux lire ne sont pas toujours dispo. je crois qu’il faut que j’accepte l’idée que je ne pourrai jamais lire tout ce que j’ai envie, et que je me discipline pour n’en racheter que lorsque je n’ai réellement plus rien à lire. j’ai tenté le ebook, mais sans grand intérêt (sauf le gain de poids et de place dans la valise des vacances). bref, lorsque j’attaquerai cette partie de mon désencombrement, ça va faire mal !!!! (si je les stocke aussi longtemps que mes sacs de vêtements, ça promet…). et sinon j’ai vu que tu avais “arrête le superflu” : ili est intéressant ? merci et bon courage pour la suite (bientôt 3 enfants , pfiou, j’admire…)

    Mino - 10 novembre 2015 Reply

    Bon courage pour ton tri alors, Anne. Mais je t’assure que j’ai eu peur moi aussi devant la tâche, mais une fois dedans c’était vraiment simple. J’espère que tu vivras cette expérience comme moi. Pour “J’arrête le superflu”, oui, je l’ai trouvé intéressant. J’aime beaucoup les petits exercices que Joanne Tatham a mis tout au long de son livre. Perso, je ne les ai pas fait, car je venais de finir un désencombrement chez moi et que j’avais déjà répondu à pas mal de ces questions, mais pour quelqu’un qui découvre le concept, je pense que ça peut très bien aider.

Cécilia - 9 novembre 2015 Reply

je n’ai AUCUN attachement aux livres et je déteste relire un livre déjà lu, ça aide! Je lis sur mon ipad et j’ai un abonnement kindle unlimited. Lisant l’anglais sans soucis cela me convient très bien, je trouve beaucoup de livres sur l’organisation, le minimalisme et la simplification. Je suis même allée jusqu’à mettre le livre l’art de la simplicité dans un carton parti chez Emmaüs.. J’ai vraiment appliqué ses conseils ! 😉
Du coup chez moi il n’y a pas un livre en vue (hormis ceux de ma fille), mais pas non plus de cd ni dvd, netflix et amazon music sont mes alliés pour une maison un peu sereine.

    Mino - 10 novembre 2015 Reply

    Waow Cécilia, aucun attachement aux livres permet effectivement de passer cette étape très facilement. Moi je n’arrive pas à me séparer du livre L’art de la simplicité. Peut-être un jour… ^^

Judith // Maman s'organise - 9 novembre 2015 Reply

Bonjour Mino et bravo à toi d’avoir réussi à ne garder que quelques livres ! De mon côté, je n’y suis pas encore arrivée. J’en ai encore beaucoup… Par contre, j’ai acheté un kindle il y a plus d’un an et je suis ravie. Je lis principalement dans mon lit et cela me permet d’être bien installée bien au chaud avec un appareil qui pèse un poids plume que je peux manier d’une seule main. Avec un livre en papier ce n’est pas possible. Je précise que j’ai bien deux mains. 😉 Le problème est que j’aime bien mettre ma couette jusqu’au dessus des épaules et avec un bouquin en papier c’est impossible si tu veux tourner les pages (à moins de rester sur la même page, ce qui est fort peu intéressant). Du coup, avec le kindle, je n’ai plus ce problème… J’avoue que mon explication est un peu bizarre mais, Mino, je t’assure que c’est vraiment confort au niveau lecture également. Pas de reflet, une batterie qui dure des heures, etc. Le seul inconvénient est que j’oublie parfois le titre du livre que je lis car je n’ai pas la couverture sous les yeux et il n’y a pas de rappel du titre sur les pages.
Bon, tu vas croire que j’ai des actions pour le kindle mais non ! C’est vraiment pour moi un outil formidable mais il va falloir du temps pour que cet appareil entre dans les habitudes des européens. Aux Etats-Unis, les livres numériques sont beaucoup plus répandus que chez nous.
Bravo pour ton blog et tes articles toujours très intéressants. Merci pour ça !

    Mino - 10 novembre 2015 Reply

    Bonjour Judith, et merci pour ton gentil compliment sur mon blog, ça me touche beaucoup 🙂 Tu dis que ton explication sur le kindle est un peu bizarre, mais moi je la trouve très intéressante. Tu cites beaucoup de points positifs qui sont loin d’être négligeables. Je n’ai jamais pensé à en acquérir, car j’ai aussi une tablette. Mais c’est vrai que l’absence de reflet sur le kindle est assez tentant, pour se reposer les yeux, le soir.

Moe - 10 novembre 2015 Reply

Félicitations pour ta nouvelle grossesse, je ne savais pas ! J’adore ta collec de livres que tu as gardés, du coup ceux ci j’ai pas compris mais tu les donnes ou tu les gardes ? Car ils ne sont pas dans la liste des livres que tu gardes. En tout cas si tu t’en débarrasses je veux bien te les reprendre :))
Tu es une pro de la simplicité, et je suis sûre que ce nouveau projet t’apporterait beaucoup de succès et un grand épanouissement. Aider les autres, c’est tellement réjouissant.

J’ai plus de livres que toi. Je n’aime plus trop ma bibliothèque d’ailleurs, c’est un nid à poussière comme tu dis mais mon chéri ne veut pas s’en séparer… il faut savoir faire des compromis.
Hâte de connaître la suite de ton projet.
Bonne grossesse,
Maéva

    Mino - 10 novembre 2015 Reply

    Hello Maéva, merci beaucoup pour tes encouragements 🙂 Et oui, j’attends une petite pitchoune 🙂
    Quels livres voudrais-tu reprendre? Peut-être qu’il n’a pas encore trouvé preneur, je suis en pleine distribution.

Bulle_Virtuelle - 11 novembre 2015 Reply

Ah les livres ! je suis une accro aux livres mais depuis que j’ai commencé à désencombrer j’ai réussi à m’en débarrasser d’une bonne centaine et c’est pas fini lol. J’ai pour l’instant décidé de ne garder que ceux qui me procure une vraie émotion et que je suis sure de relire et je m’aperçois qu’il y en a pas tant que ça ! Je serais intéressée par J’arrête le superflu et Savoir économiser en prêt lecture, je te le renvoie dés que j’ai terminé s’ils sont dispos bien évidemment. Merci.

    Mino - 12 novembre 2015 Reply

    Bon courage pour la suite de ton tri alors! Pour les livres, je les ai destinés à ma sœur, mais si tu veux les lire, je peux te les envoyer en attendant, elle n’est pas pressée 🙂 Envoie-moi ton adresse postale, je te les enverrai ^^

Marie-Françoise - 11 novembre 2015 Reply

Coucou Mino. Félicitations pour l’heureuse nouvelle !! Tu seras fin prêt pour l’arrivée de ta 3e avec ce nouveau round de tri!!
Je suis heureuse de lire qu’Élodie Wéry te donne des idées. Va voir son facebook elle cherche des collaborateurs en France …. Qui sait ? C’est vraiment une chouette personne.
Les livres …. tout un programme ici d’autant que professionnellement je m’y replonge de temps à autre … et donc je les garde et j’en ai vraiment beaucoup !! Difficile de m’en défaire. Les romans et autres ouvrages culinaires,artisanat, essais … circulent plus aisément (vente, dons, prêt, brocante).
Dans certaines villes et villages de chez nous, il existe des “hôtels ou boîtes à livres” d’initiative privée ou communale; le principe est simple : on dépose ses livres et si un livre m’intéresse je le prends et puis je l’y remets ou pas … c’est anonyme et c’est gratuit. L’objectif est de faire circuler le livre et “l’hôtel ou la boîte” permet que ceux-ci restent à l’abri de la pluie !!
Une forme d’économie circulaire.
Quant aux revues, j’ai reçu en cadeau un abonnement que j’apprécie;je revends l’année écoulée en brocante et là pas de stockage !!
Mes livres sur le désencombrement, la vie simple circulent aisément !!! C’est stimulant et soutenant de pouvoir échanger par la suite …
Merci Mino de soutenir notre démarche en partageant ton expérience. Te lire est toujours bien agréable.

    Mino - 12 novembre 2015 Reply

    Coucou Marie-Françoise! Merci pour ton gentil commentaire. Oui, mon tri actuel est destiné à accueillir la nouvelle venue 🙂
    Eh oui, merci de m’avoir fait connaitre Elodie Wéry! J’ai vu qu’elle cherchait des collaboratrices en France, mais pour un bon bout de temps, je ne peux “physiquement” pas m’engager dans un travail comme le sien, malheureusement. Je suis plutôt en train de créer des outils “digitaux”, pour commencer.
    Moi aussi, j’ai une boîte à livres dans ma ville, c’est juste en face de la gare pour que les gens s’y arrêtent avant de prendre le train, c’est un peu le même système que la givebox. Elle ne désemplit pas.

Laetitia - 12 novembre 2015 Reply

Bonjour, je viens de lire votre article et j’aimerais savoir si les livres dont vous vous débarrassez sont à vendre ? Je serais intéressée par au moins 5 d’entre eux. Et comme je préfère les livres d’occasion aux livres neufs, je me dis que c’est la bonne occasion. Merci pour votre réponse.

    Mino - 12 novembre 2015 Reply

    Bonjour Laetitia, dites-moi lesquels vous intéressent, s’ils n’ont pas encore trouvés preneur, je les garde pour vous.

      Laetitia - 18 novembre 2015 Reply

      Je serais intéressée par La magie du rangement, L’infiniment peu, Zéro déchet, L’art d’aller à l’essentiel et Savoir économiser. Merci pour votre réponse.

        Mino - 19 novembre 2015 Reply

        Bonjour Laetitia. Je suis désolée mais tous ces livres ont déjà trouvé preneurs, soit dans mon entourage soit dans l’article “Je donne…” Qui est désormais clos. Merci pour votre commentaire.

          Laetitia - 19 novembre 2015 Reply

          Merci beaucoup pour votre réponse.

Mamodea - 13 novembre 2015 Reply

Bjr

Alors pour moi trop difficile de me defaire de mes livres
En attendant la renovation de ma maison ils sont ts ds un sac
Le kindle j aime tout simplement pas et ça ne m accroche pas
J aime lire les livres et passer du fluo sur les parties que je trouve interessant ds les livres, celà me permet de relire ces parties qd j en ai besoin

    Mino - 13 novembre 2015 Reply

    Bonjour Mamodea, si tu relis tes livres, c’est qu’ils te sont essentiels, alors tu n’as pas de raisons de t’en défaire 🙂 Pour le kindle, j’hésite beaucoup. Tant que je ne ressens pas l’envie irrépressible de l’acheter, je laisse couler.

Seve - 4 janvier 2016 Reply

Bonjour (et bonne année)!
Je dois m’y mettre! Cela fait des mois que je dois m’y mettre d’ailleurs… Ce qui coince un peu, c’est que j’ai DES cartons entiers de bouquins (je dirais une dizaine… ^^ ) et que j’ai peur que cela me prenne un temps fou, surtout la vente (mettre les annonces, aller au bureau de poste…). D’un autre côté, quand tous ces cartons auront disparu, cela me laissera la place de continuer à désencombrer/organiser le reste (vu qu’ils sont dans le couloir où se trouvent toute ma paperasse et que là aussi il y a du boulot!).

Merci pour la (re)motivation! 🙂

PS: En ce qui concerne le Kindle (je ne connais pas les autres liseuses), j’y suis passée depuis quelques années et je trouve cet objet fantastique: j’ai toujours des bouquins sur moi pour un encombrement minimum! D’ailleurs, Numéro1 en a reçu une à Noël (j’y ai pensé en le voyant traîner son bouquin de 954 pages partout pendant 2 mois…) et il en est ravi aussi (transporter l’heptalogie d’HP partout, c’est plus pratique avec une liseuse :p ).

Mino - 4 janvier 2016 Reply

Bonjour Seve, et bonne année à toi aussi ^^ Si tu optes pour la vente pour tes livres, pour l’avoir expérimenté, oui, ça peut prendre beaucoup de temps. C’est pour ça que j’essaie d’autres solutions aussi, car je me suis déjà retrouvé avec des livres à désencombrer sur les bras des mois après. Bon courage donc! Merci pour le partage sur Kindle. En effet, trimbaler 954 pages ou une liseuse, ce n’est vraiment pas pareil, je comprends ton Numéro1 🙂 Moi j’hésite toujours, donc je n’achète toujours pas.

Julienne - 3 novembre 2016 Reply

Incroyable. Je lis exactement les mêmes livres que toi, les mêmes sites et aimerait moi aussi transformer tout cela en un métier. Nous devons être jumelle sans le savoir. L o l .

    Mino - 7 novembre 2016 Reply

    Hihi Julienne, je crois bien qu’on est jumelle alors. Viens papoter sur facebook si tu as un compte 🙂

Isabelle//Serial blogueuse - 5 février 2018 Reply

Rhhha !!! L’article idéal pour la fétichiste de livres que je suis. J’ai même écrit en… 2016 un article sur cette addiction et ce besoin d’entasser, des piles de livres que l’on ne lira pas. Une manie que les japonais appellent le tsundoku
https://www.serialblogueuse.com/2016/03/19/tsundoku-livres-entasser-faire-du-vide/
En 2018, c’est décidé je m’y mets et je me déleste.

Leave a Reply: