Mon tri des produits cosmétiques et de l’armoire à pharmacie

Tri produits cosmétiques et médicaments

Avec les vacances des enfants et la préparation des fêtes, je n’ai pas beaucoup de temps pour le blog en ce moment. J’ai tout de même continué mon désencombrement. Alors, de bon matin aujourd’hui, j’en profite pour vous en faire part.

J’ai fait le tri dans mes produits cosmétiques et mon armoire à pharmacie la semaine dernière. C’est plutôt un tri facile, car il y a déjà une pré-sélection avant la question fatidique “est-ce que je le garde ou non?” :

#1 – Jeter ceux qui sont périmés

Rien de plus facile, on ne se prend pas la tête, on regarde juste la date. Et si on ne retrouve pas la date (genre le carton a été jeté), et qu’on ne se souvient même pas du produits, alors pas de pitié : on jette. Le produit s’est peut-être déjà transformé en quelque chose de dangereux pour notre santé.

#2 – Jeter ceux qui ont été ouvert il y a trop longtemps

Sur les produits cosmétiques, il n’y a une indication sur leur durée d’utilisation. J’avais déjà parlé d’une petite astuce pour les gérer, il y a longtemps, sur le blog. Mais si vous ne l’avez pas fait, j’ai également trouvé quelques indications sur internet qui peuvent vous aider :

  • Mascara : 3 mois
  • Rouge à lèvres : 1 an
  • Parfum : quand l’odeur a tourné
  • Vernis à ongle : 2 ans (et ne pas essayer de le rattraper en y mettant du dissolvant)
  • Crème solaire : de préférence juste après les vacances, car elle a été exposée à la chaleur

 

Pour quelqu’un comme moi qui ne met pas de maquillage tous les jours, ces délais sont finalement relativement courts. J’arrive rarement à finir mes produits. Raison de plus pour ne pas en acheter beaucoup trop.

Pour les médicaments, il faut être encore plus vigilant. Surtout ceux qu’on ouvre et qu’on ne finit pas. Je rappelle que pour s’en débarrasser, il vous suffit de les ramener en pharmacie.

Le tri de ces produits doivent donc se faire très régulièrement, pour ne pas s’intoxiquer soi-même, ni intoxiquer sa famille.

Mon tri des produits cosmétiques

Tri de cométiques

Mes produits cosmétiques AVANT

Tri de cosmétiques

Mes produits cosmétiques APRES

Je pense refaire un tri de mes produits dans 3 mois, car plusieurs ont été acheté au mois d’Avril, donc je devrais bientôt m’en séparer. Le rouge à lèvres en forme de tajine qu’on m’a ramenée du Maroc, je le garde juste parce que je le trouve trop mignon, même si je ne l’utilise plus (on se culpabilise moins avec la méthode KonMari ^^). Je voudrais acheter un rangement de ce type pour mes produits, ça limitera naturellement le nombre de choses à garder car tout ne rentrera pas forcément :

Boite organiseur maquillage

Crédit photo : Amazon

Est-ce qu’un minimaliste utilise forcément des produits bio?

Voilà une question qu’on m’a posée la semaine dernière, alors je me suis dit qu’en vous montrant mes produits, il fallait que je vous en parle. La plupart des blogs qui parlent du minimalisme parlent également de produits bio, de zéro déchet et de consommation locale. Alors on pourrait croire que les minimalistes n’utilisent que du bio.

A vrai dire, c’est un cheminement de pensée qui vient tout naturellement, car on veut moins de produits chimiques sur soi, car on veut moins jeter on préfère trouver une seconde vie aux objets (les recycler par exemple), et le peu de consommation qu’on fait, on voudrait que ça profite aux agriculteurs et artisans locaux. Pour ma part, je ne supporte plus les gels douche du commerce, j’utilise du savon bio, car je n’aime pas la sensation d’avoir encore du produit sur ma peau même après le rinçage. J’ai l’impression d’être plus propre avec le savon. D’un autre côté, les produits “Made in France”, et “Made in Europe” me parlent plus, même si je suis consciente que des fois c’est juste un levier marketing car pour certains, le produit a été fait à des milliers de km de chez nous, mais seulement rassemblé en France…

Mais ce cheminement de pensée n’est pas du tout obligatoire. Dans la vraie vie, les gens que je côtoie et qui vivent dans la simplicité ne s’embarrasse pas toujours de ce genre de considération. On peut juste chercher la simplicité du quotidien dans le minimalisme. C’est tout. D’ailleurs, pour mes produits capillaires, j’ai mis des années à chercher ceux qui me vont le mieux, alors je ne suis pas prête de changer.

Et c’est pour ça que j’utilise souvent le terme d’ “apprenti minimaliste“, et que j’utilise l’expression “vivre dans la simplicité” car dire qu’on est minimaliste amène les gens à penser qu’on est minimaliste extrême. J’ai déjà vu des commentaires virulents sur Youtube, disant à une personne qu’elle n’était même pas minimaliste. C’est fou! Le principal c’est que vous soyez à l’aise avec ce que vous avez.

Mon tri de l’armoire à pharmacie

Tri armoire à pharmacie

Ma pharmacie AVANT

Tri médicaments

Ma pharmacie APRES

J’ai voulu faire des catégories encore plus détaillées que “adultes” et “enfants” comme ci-dessous :

Organisation médicaments

Crédit photo : RaquelEnglish.com

mais je n’ai pas le rangement adéquat, et puis ça ne pourra pas tenir dans mon meuble du moment. Donc je vais laisser comme ça en attendant que je change de meuble ^^ Les médicaments qui se trouvent entre les 2 paniers sont les pansements et antiseptiques. Et oui, le foot à la récré, ça fait beaucoup de dégâts chez nous 😉

Sur ce, je vous laisse. Passez de très bonnes fêtes, et profitez de votre famille.

Avez-vous déjà procédé au tri des produits cosmétiques et des médicaments chez vous?

Leave a Reply 11 comments

Marie-Françoise - 24 décembre 2015 Reply

Coucou Mino,
Juste une très bonne crème hydratante, un shampooing et une crème douche familiale, dentifrice, un morceau d’alun et mon eau de toilette; nous utilisons des produits bio. Je ne me maquille pas ! et nous nous soignons par homéopathie : une boîte plate pour ranger les tubes de granules et un petit box pour le reste (huile essentielle pour désinfecter, un sirop ….)
C’est vraiment les 2 postes les plus faciles à trier et à maintenir “minimalistes”
Je te souhaite un Noël tout doux et lumineux et une année 2016 remplie de petits bonheurs au quotidien …
Et grand merci pour tes beaux partages.

    Mino - 24 décembre 2015 Reply

    Coucou Marie-Françoise,
    Merci pour ce partage d’expériences 🙂 En effet c’est très minimaliste pour toi. Et j’aime beaucoup cette idée de ne se soigner que par homéopathie. Je fais pas mal de remède de grand-mère aussi, méthodes héritées de ma mère.
    Je te souhaite également des très belles fêtes et une très bonne année 2016 entourée de ta famille <3

Patitys - 24 décembre 2015 Reply

Ma boîte à pharmacie est régulièrement triée. Je consomme peu de médocs. Comme vous, une boîte adulte et une boîte enfants. Je,’ai aussi déjà penser à la boîte compartimentée. Pas pratique avec les sirops me semble-t-il et encombrant. J’essaie les hé et l’homéopathie. Pour l’environnement, je pense aussi à d’abord recycler, côté alimentation,le local et fait maison. Du moins avec le moins de conservateurs possibles. Bonnes fêtes à vous auusi

    Mino - 24 décembre 2015 Reply

    Coucou Patitys, merci pour ce commentaire. C’est vrai que je voulais compartimenter, mais c’est peut-être pas pratique effectivement. Surtout que pour les enfants, ce sont surtout des grosses bouteilles de doliprane.
    J’aimerais bien pouvoir faire plus de fait maison aussi. Pas de conservateurs, pas de colorants, moins de sucres… Que des avantages!
    Je vous souhaite de très belles fêtes également, et une merveilleuse nouvelle année 🙂

marie1219 - 26 décembre 2015 Reply

La “durée d’utilisation” conseillée pour les cosmétiques m’a beaucoup amusée : des délais aussi courts sont le meilleur moyen de pousser à la consommation 😉 !
Pour ma part, je ne me fie qu’à l’appréciation de mes sens (aspect à l’oeil, texture, odeur…) pour garder ou jeter. J’ai des rouge à lèvres qui ont 10 ans, sans aucun problème!

Les produits se conserveront d’autant mieux si :
1) ils sont d’excellente qualité à la base
2) utilisés et rangés avec soin : lavage des mains avant usage, rouge à lèvres appliqué au pinceau plutôt que par contact direct, flacons et applicateurs toujours rebouchés…
3) conservés dans de bonnes conditions : à l’abri de la lumière et de la chaleur, voire au frigo pour les crèmes qui ne sont pas utilisées quotidiennement.

    Mino - 26 décembre 2015 Reply

    Bonjour Marie, merci pour ces conseils. Eh oui, j’ai trouvé ces délais sur plusieurs sites internet, et il y a peut-être du lobby derrière mais on a toujours le choix entre consommer ou pas 🙂 j’ai eu en fait une mauvaise expérience avec un mascara, ouvert pas très longtemps. J’avais les yeux qui démangeaient beaucoup pendant plusieurs jours. Je préfère donc être très prudente sur ces produits. Et au final, ça fait maintenant dans les 1 an et demi – 2 ans que je n’ai plus de mascara! J’en rachèterai peut-être quand je me maquillerai de nouveau tous les jours.

F. Renouard - 5 mars 2016 Reply

Bonjour,
Bravo pour votre site. Mais la photo de votre pharmacie avant/après me fait réagir. Je vois que vous aviez 4 flacons de Doliprane enfant que vous avez jetés. C’est vrai que c’est remboursé et que les médecins le prescrivent à chaque ordonnance. Mais c’est à vous de gérer votre stock pour avoir 1 flacon d’avance et de ne pas en prendre plus à la pharmacie, même si c’est prescrit et même si c’est gratuit !!!

    Mino - 5 mars 2016 Reply

    Bonjour, si ça peut vous rassurer, je ne les ai pas jetés… Pourquoi directement penser que je les ai jetés? Les 2 premiers sont sous le primalan et les 2 autres à côté de l’étiquette “Enfants” 🙂
    Pourquoi j’en ai autant? Parce que mon grand de 6 ans préfère celui-ci au doliprane en poudre. Donc ça va assez vite chez nous en cas de fièvre de 2-3 jours.
    Ne vous inquiétez pas, je me soucie autant que vous du trou de la sécu 🙂

Gwenola - 23 juillet 2016 Reply

Bonjour

A savoir que les dates de péremption des médicaments sont fausses car non vérifiée. Je garde tout même des médicaments périmés car au prix que ça coûte (à nous et à la sécu) ça me ferais mal de les jeter. Pareil pour les crème, j’oublie souvent de me mettre ma crème de jour le matin du coup mon tube a 3 ans mais je vais le finir plutôt que le jeter car la texture est tjs bonne et niveau odeur pas de changements (donc j’évite le gaspillage comme ça^^) Du coup les sens sont plus important que les dates sur les produits 🙂

    Mino - 27 juillet 2016 Reply

    Bonjour Gwenola 🙂
    Je ne savais pas pour les dates de peremption des médicaments. A chacun de faire attention tout de même, ce sont des produits qui peuvent devenir de véritables poisons. Merci pour ce partage 🙂

Katharina - 30 mars 2018 Reply

Pour les cosmétiques, je ne fais pas tellement attention aux dates de péremption – en plus ça ne fait pas longtemps qu’il y en a systématiquement! J’ai un mascara qui doit avoir plus d’un an et il fonctionne encore parfaitement quand je m’en sers.
Je suis plus prudente avec les médicaments, si c’est périmé depuis assez longtemps, je “jette”. Mais je n’applique pas la date de péremption au jour près, si elle est dépassé depuis quelques jours, j’utilise quand même.
Je trouve que pour des produits non-périmés et qu’on ne réutilisera pas, il faudrait qu’il y ait un système de dons… Je crois d’ailleurs qu’il est possible de ramener en pharmacie des boîtes de médicaments non entamées, à vérifier. Le souci étant que souvent on a des boîtes à moitié pleines.

Leave a Reply: