Santé

Identifier l’humidité ascensionnelle pour bien la traiter

humidite-ascensionnelle

L’une des principales causes des troubles de l’humidité vient de l’humidité ascensionnelle. Pour peu qu’on le néglige, il s’intensifie et laisse de graves dégâts. Nous verrons dans la suite l’essentiel à savoir sur l’humidité ascensionnelle et vous trouverez des astuces pour traiter par vous-même ce fléau. Vous pouvez aussi contacter un expert en traitement d’humidité ascensionnelle si vous n’avez pas de temps pour y remédier.

Comment identifier l’humidité ascensionnelle ?

La présence de l’humidité ascensionnelle commence toujours par se manifester à la base des murs. Son impact est visible et se reflète par la présence de moisissures et des tâches d’humidité.

Très facile à distinguer, les plaques de plâtres se brisent au toucher ou encore la couche de peinture qui se détache. Cependant, il faut éviter de faire une confusion entre l’humidité ascensionnelle et l’infiltration d’eau. Avec l’infiltration d’eau, les caractéristiques se manifestent beaucoup plus en hauteur sur le mur. Les infiltrations d’eau découlent généralement d’une mauvaise étanchéité des murs externes. Lorsque les murs sont poreux, l’eau de pluie s’infiltre aisément et endommage les parois intérieures.

D’où provient l’humidité ascensionnelle ?

L’humidité préfère s’incruster dans les matériaux poreux, notamment la maçonnerie pour les logements. Les murs sont en contact permanent avec le sol, puisqu’il n’y a pas de couche d’étanchéité, l’humidité s’infiltre dans la structure par la capillarité.

En outre, l’humidité possède des sels minéraux, et ceux-ci sont aussi présents dans les murs. Comme les sels minéraux aiment l’humidité, rapidement se forme dans la maçonnerie un cercle vicieux. L’humidité qui doit bien aller dans un endroit va monter progressivement sur les murs, d’où l’appellation : humidité ascensionnelle.

Comment se manifeste l’humidité ascensionnelle ?

La présence de l’humidité ascensionnelle fait apparaître des moisissures malsaines au mur, et la couche de salpêtre qui contribue à la destruction du plâtre. En plus, l’humidité amène tout type d’indésirables notamment les insectes, poissons d’argent…Il est urgent de traiter rapidement ce problème lorsqu’il apparaît.

Quelle méthode faut-il utiliser ? En fait, tout dépend de l’ampleur des dégâts. Dans le cas d’une simple couche de dépôts blancs sur les murs, l’usage d’un produit de nettoyage anti-humidité vous aidera à traiter rapidement ce souci. Par contre, lorsque le mur est trop humide avec une présence certaine et manifeste de la moisissure, il est indispensable de passer par la saignée ou l’injection dans le mur.

Traitement de l’humidité ascensionnelle

Tous ceux qui ont de sérieux problèmes d’humidité ascensionnelle ont deux solutions pour l’éliminer. Dans le premier cas, on injecte le mur avec un produit hydrofuge. C’est la méthode la plus utilisée parce qu’elle prend moins de temps pour sa mise en pratique. Soit vous optez pour la seconde astuce qui demande de faire la saignée dans le mur et de poser la membrane d’étanchéité.

Traitement de l’humidité ascensionnelle : injection des murs

L’un des moyens d’éliminer définitivement l’humidité ascensionnelle dans votre maison consiste à injecter les murs humides. Les produits hydrofuges destinés à cela se retrouvent dans les magasins de bricoles. Comme marques en exemple, vous avez Humabloc, Dryzone, Sika et Rubson.

L’astuce ici c’est de percer plusieurs trous à intervalles réguliers à la base du mur afin d’y injecter le produit hydrofuge. Cette couche facilite la création d’une barrière étanche chimique à l’intérieur du mur, et limite ainsi la progression de l’humidité venant du sol pour remonter et être visible. C’est une méthode vraiment efficace et qui est en plus moins contraignante à effectuer que la saignée.

Seulement, faut-il faire appel à un professionnel pour l’injection ou le réaliser soit même ? Pour résoudre définitivement le problème, l’injection du mur doit être faite dans les règles de l’art. Le principal avantage lorsque vous le faites, c’est que vous n’avez pas de main d’œuvre de professionnel à payer. Vous devez, dans ce cas, être vraiment sûr d’être capable de réaliser parfaitement les tâches à faire au risque de perdre en temps et en argent. Lorsque vous passez par un professionnel pour traiter l’humidité ascensionnelle, vous êtes certain que le problème sera bien résolu.

Autre remarque, pour toute habitation existant depuis 10 ans au moins, la TVA à payer n’est que de 6 %. En cas d’hésitation vous pouvez même demander un devis qui est gratuit et sans engagement. Esuite, vous comparez les options et les prix pour prendre votre décision finale, pour les prix des traitement vous pouvez vous faire une idée ici.

Traitement de l’humidité ascensionnelle : la saignée

Si vous optez pour le traitement de l’humidité ascensionnelle par vous-même, vous aurez à choisir entre l’injection des murs et la réalisation d’une saignée. La saignée est plus économique et en plus vous êtes rassurés de l’élimination totale de la maladie.

Seulement, sa mise en pratique impose des travaux lourds et s’accompagne des risques. Il est bien de s’offrir les services d’un architecte, d’un ingénieur pour son exécution. Le professionnel à contacter pour la réalisation de la saignée doit être un entrepreneur général en bâtiment et non un expert en traitement de l’humidité. La phase pratique de cette technique exige de nombreuses heures de travail, ce qui amène de nombreux artisans spécialisés à délaisser cette méthode.

En fait, on réalise la saignée dans le mur pour combattre l’humidité ascensionnelle lors des travaux pour la rénovation totale du logement et que les murs doivent être touchés. La saignée est une méthode qui consiste à fabriquer une ouverture tout le long du mur afin d’y introduire une membrane d’étanchéité ou film DPC. Dès que la membrane est en place dans le mur, il faut à nouveau le maçonner. Cette tâche est exécutée mètre par mètre.

0 Comments
Share

Maman17

    Reply your comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked*