Minimalisme

Les choses à arrêter d’acheter pour vraiment mettre de côté

les-choses-a-arreter-dacheter

Vous n’y pensez pas parce que vous ignorez l’impact de ces dépenses sur vos économies, pourtant elles dégonflent considérablement vos bourses. Vous ne savez pas quels achats vous ne devez plus faire pour mettre de côté ? En voici quelques exemples.

Des frais excessifs de loisirs

Quand vous pouvez faire tranquillement du jogging dans les parcs, jardins ou ruelles de votre secteur de résidence, pourquoi payer pour le faire sur un tapis en salle ? C’est pareil pour la gym entre quatre murs qui s’extériorise davantage à l’image de la skatline. Les séances de musculation coûteuses sont réalisables chez soi, Il n’y a qu’à s’outiller en téléchargeant un coaching sur Internet. Vous ferez des épargnes en mettant bout à bout, les finances que vous consacrez au sport en salle. Voilà donc une astuce proposée par financely et de la même efficacité que celles qui suivent.

Les vêtements chers pour bébé

Il n’est pas indispensable de gaver votre bébé de vêtements luxueux, surtout lorsque vos finances ne vous le permettent pas. En effet, cela n’est pas vraiment utile et pire, c’est un excellent moyen de vous ruiner. Ce n’est pas non plus judicieux de les commander au détail quand vous pouvez les obtenir en ligne ou en boutique, en gros ou demi-gros lors des opérations promotionnelles. Il s’agit là des achats à suspendre pour épargner sur ses revenus.

Les sorties excessives entre amis

Sortir tous les week-ends ou à l’occasion des parties after work arrosées d’alcool n’est pas à encourager. La raison est toute simple : à ces occasions, il est très facile de faire des dépenses exagérées. Il faudra y surseoir au même titre que l’achat de vos mèches cigarettes que vous alternez entre deux occupations ou à la pause. Il est bon de s’auto-discipliner parce qu’en vous laissant aller à ces plaisirs voraces, vous finissez par ne plus en prendre conscience. Ils sont discrètement budgétivores.

Le coût des retraits bancaires

Les retraits que vous faites à l’aide de votre carte bancaire peuvent aussi générer des coûts qui en s’accumulant, deviendront assez importants. Tant que vous restez fidèle au GAB (guichets automatiques) de votre banque, il ne vous sera débité que les frais normaux convenus. Par contre, si vous vous habituez à changer de points de retraits, vous finirez par payer un prix élevé. La banque vous facture insidieusement l’usage de sa carte dans d’autres distributeurs.

Faites l’expérience de calculer ces petites sommes réduites de vos avoirs après des retraits en différents lieux, vous comprendrez. Ces ponctions sont peut-être insignifiantes mais elles vous appauvrissent et vous pouvez les éviter.

0 Comments
Share

Maman17