Maman

Opter pour la simplicité en étant une maman minimaliste

opter-pour-la-simplicite-en-etant-une-maman-minimaliste

À ne pas confondre avec la privation, le minimalisme se traduit par un mode de vie simple où l’on ne se laisse pas influencer par une société qui encourage à toujours acheter plus que le nécessaire. La consommation est donc motivée par un besoin réel et non par le superflu. Une maman minimaliste est donc une mère qui va dépenser au minimum en pensant à ce qui est vraiment essentiel pour son enfant, à savoir sa disponibilité et son amour.

D’où vient cette tendance ?

Sans même connaitre l’expression minimalisme, de nombreuses mamans ont déjà adopté ce mode de vie afin d’éviter les fins de mois difficiles, mais également pour inculquer à leurs enfants des valeurs autres que le consumérisme ambiant. Néanmoins, le terme « maman minimaliste » n’a été inventé que récemment par Hattie Garlick.

Après avoir perdu son emploi en 2012, cette mère de famille anglaise a décidé de vraiment limiter au strict minimum les dépenses pour son enfant tout au long de l’année précédente. Cela a inspiré d’autres mamans, et c’est ainsi que de nombreux livres, blogs et sites sur le minimalisme sont apparus.

Sachez toutefois que vous n’êtes pas obligée de suivre l’exemple de Hattie Garlick si vous trouvez sa méthode difficile à réaliser. Vous avez probablement déjà des astuces pour limiter vos dépenses, mais voici quelques idées qui pourraient aussi vous inspirer.

En pratique, ça donne quoi ?

Le but étant de se concentrer sur l’essentiel et sur ce qui compte vraiment, voici une liste non exhaustive de ce que vous pourriez faire pour devenir une maman minimaliste.

  • Profitez des soldes, des articles d’occasion ou encore des bons de réduction pour l’achat des choses qui vous sont indispensables comme le matériel de puériculture tel que le coussin de maternité disponible sur le site hylla. Celui-ci vous servira avant et après votre accouchement et peut même plus tard servir à bébé lorsqu’il apprendra à s’assoir durant ses premiers mois. Pensez donc à ne pas jeter tout ce qui peut encore servir.
  • Ne couvrez pas votre enfant de cadeaux. Nombreux sont les enfants qui n’en reçoivent que lors de leur anniversaire et à Noël et qui se portent très bien. Ceux qui sont habitués à recevoir des tonnes de jouets en voudront toujours plus. D’ailleurs, sachez que jusqu’à l’âge de trois ans un enfant n’a pas besoin qu’on lui achète des jouets. Un tout-petit peut se contenter des objets du quotidien pour s’amuser et pour l’éveiller.
  • Privilégiez les objets « faits maison » que ce soit pour les jouets, la décoration ou encore pour les déguisements pour Halloween. C’est toujours un plaisir de faire les choses soi-même en compagnie de ses enfants. En plus de développer la créativité de votre enfant, cela vous permettra de mieux vous rapprocher de lui et d’entretenir la complicité.

Pour conclure, gardez à l’esprit que l’essentiel est de faire ce qui vous parait le mieux de votre famille et de vous focaliser sur les réels besoins de vos enfants : votre amour, votre attention et votre disponibilité.

0 Comments
Share

Maman17

    Reply your comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked*