Minimalisme

Biographie et Ouvrages de Dominique Loreau

biographie-et-ouvrages-de-dominique-loreau

Dominique Loreau est une auteure française née le 12 octobre 1959. Depuis la fin des années 70, elle vit au Japon et y a passé la majeure partie de son existence. La culture et le mode de vie japonais l’ont fortement inspiré et l’ont amené à sortir en 2005 son premier ouvrage intitulé L’Art de la simplicité. C’est grâce à celui-ci qu’elle a réussi à se faire connaître à travers le monde.

Malgré le fait qu’elle ait plusieurs écrits à son compte, elle ne s’est jamais considérée comme étant une écrivaine, mais plutôt une essayiste. En d’autres termes, une personne qui publie des essais littéraires portant sur des réflexions fondées sur des faits divers et restituées de manière subjective. Elle prend note des faits, en tire des leçons et synthétisent ces dernières à des fins d’enseignement (développement personnel surtout).

Dominique Loreau mène une vie minimaliste caractérisée par une simplicité matérielle et spirituelle. Ses activités ne se réduisent pas à la seule écriture, elle est également connue pour animer des séminaires pendant lesquels elle donne des conseils sur la manière de simplifier la vie. Son but est d’aider tous ceux qui sont emprisonnés dans le matérialisme, tous ceux qui vivent constamment dans le besoin parce qu’ils veulent avoir et non pas être.

Pour mieux comprendre la philosophie du personnage et apprendre à la connaître un peu plus profondément, procédons à un état des lieux de ses œuvres les plus célèbres.

L’Art de la Simplicité

Publié en 2005, L’Art de la Simplicité puise son essence dans le Bouddhisme zen. Il prône la nécessité de vivre une vie simple pour qu’elle soit plus substantielle. L’auteure dénonce en quelques sortes le matérialisme occidental qui se traduit par la consommation de masse.

Selon elle, une vie simple est une vie loin des préjugés et des contraintes qui stressent à longueur de journée. Le besoin d’avoir et les tentations font souffrir et éloignent la paix et la tranquillité. Quand on vit avec moins de possessions, on est plus capable de différencier l’essentiel de ce qui ne l’est pas (le superflu).

L’ouvrage comporte trois parties se déclinant comme suit :

  • Première partie : le matérialisme et le minimalisme

Elle traite des impacts de l’excès de matérialisme sur la vie de tous les jours et de l’avantage d’adopter un comportement minimaliste. Elle synthétise le tout par une approche axée sur l’éthique et l’esthétisme.

  • Deuxième partie : le corps

Elle aborde tout ce qui touche à l’image et au corps selon un point de vue minimaliste : les soins esthétiques, l’alimentation, le sommeil, etc.

  • Troisième partie : le mental

Elle fait état des caractéristiques d’un esprit minimaliste : méditation, apprentissage, altruisme, discipline, etc.

L’Art des Listes

Paru en 2007, L’Art des Listes rend compte de l’importance des listes dans la vie quotidienne. A travers cet ouvrage, l’auteure démontrent que les listes constituent le moyen le plus accessible, le plus pratique, le plus efficace et le plus amusant de s’organiser. L’organisation étant la base de toutes activités.

Lister les choses permet d’aller directement à l’essentiel. En agissant ainsi, on gagne du temps que l’on va pouvoir, par la suite, consacrer à soi-même. On peut l’utiliser à des fins de clarification de l’esprit, d’affinement de goûts ou encore d’enrichissement de la vie intérieure. Plusieurs exemples y sont exposés pour que tout le monde puisse s’y identifier et apprendre l’art de « bien vivre ».

L’Art de l’Essentiel

L’Art de l’Essentiel est sorti en 2008. Il fait partie des manuels les plus connus dans l’art du désencombrement. Son but est de faire comprendre aux lecteurs l’intérêt de se séparer de ses possessions matérielles pour vivre une vie plus libre et plus saine. Il explique également le fait que le désencombrement ne peut être fait que par soi-même, car personne ne nous connaît mieux que nous-mêmes. D’où l’importance de se connaître soi-même.

Les autres ouvrages de Dominique Loreau

Les livres qu’on a cités ci-dessus ne sont que les plus connus, l’auteure en a écrit bien d’autres :

  • 2009 : L’art de la frugalité et de la volupté, Éditions Robert Laffont ;
  • 2010 : Mon kakebo 2011 japonais, agenda de comptes pour tenir sereinement son budget, Éditions Flammarion ;
  • 2011 : Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi, Éditions Marabout ;
  • 2011 : 99 objets nécessaires et suffisants, Éditions Flammarion ;
  • 2011 : Mon kakebo 2012, agenda de comptes pour tenir sereinement son budget, Éditions Flammarion ;
  • 2011 : Aimer la pluie, aimer la vie, Éditions J’ai Lu ;
  • 2012 : L’infiniment peu, Éditions J’ai Lu ;
  • 2018 : L’Eloge de la légèreté, jeter l’inutile pour vivre plus libre, Editions Flammarion.

 

0 Comments
Share

Maman17

    Reply your comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked*