Minimalisme

Garde-robe minimaliste – Comment désencombrer en un temps records ?

garde-robe-minimaliste-comment-desencombrer-en-un-temps-records

S’il y a bien un endroit tout sauf minimaliste dans la maison, c’est bien la garde-robe. C’est vrai, nous achetons facilement et bien trop souvent des vêtements. Et pas seulement parce que nous avons peur d’en manquer.

La société nous pousse à en acheter tout le temps en nous faisant croire que ceux que nous avons déjà sont obsolètes et ont fait leur temps depuis des lustres ; en nous convaincant qu’il faut absolument une nouvelle tenue à chaque occasion, à chaque évènement auquel on assiste ; qu’il est indispensable d’avoir une vingtaine de t-shirts et une trentaine de jeans lorsque les motifs sont différents, etc. Voilà qui explique pourquoi, malgré une armoire remplie à ras bord, nous avons toujours l’impression que nous n’avons rien à nous mettre !

Résultat : les chiffres sont ahurissants. Selon les statistiques, les ménages français dépenseraient plus de 39 milliards d’euros en vêtement. Et pourtant, 85% des articles achetés sont jetés, à raison de 12 kg de vêtements par an par Français.

Vous voulez arrêter ce gaspillage ? Découvrez quelques conseils pratiques pour transformer votre armoire en garde-robe minimaliste.

Les étapes à suivre pour désencombrer votre garde-robe

Vous pouvez désencombrer votre armoire et la transformer en garde-robe minimaliste en deux temps trois mouvements.

Etape 1 : Faites le tri

Tout commence toujours par le tri. Sortez tous vos vêtements de votre armoire et débarrassez-vous dans un premier temps de ceux que vous n’aimez pas. Il y en a certainement beaucoup. Ce sont ceux que vous avez achetés sur un coup de tête et que vous avez regretté tout de suite après. Ça devrait donc être facile.

Cette chose faite, mettez aussi de côté ceux que vous aviez acheté pour une occasion spéciale (robe de fiançailles, robe de demoiselle d’honneur, votre costume de pirate d’il y a deux ans, etc.). Ces vêtements, vous les aimez bien. Mais si vous vous posez cette question : « est-ce que j’ai envie de les remettre un jour ? » et que la réponse est « non », alors, vous n’avez pas besoin de les garder.

Et pour finir, mettez de côté les vêtements que vous aimez bien, que vous aimeriez garder, mais que vous n’aviez  jamais utilisé. Si vous ne l’aviez jamais mis, c’est qu’il y a bien une raison. Si vous aviez oublié qu’elle était encore dans votre garde-robe, c’est qu’il n’était pas si beau que ça. Eux aussi, vous devez vous en débarrasser.

Etape 2 : Fixez-vous une limite

Une fois que vous aurez éliminé les vêtements que vous n’aimiez pas vraiment, il est temps maintenant de vous débarrasser de ceux dont vous n’avez pas besoin. C’est un peu plus compliqué, voilà pourquoi, non seulement vous devez vous poser cette question : « Est-ce que j’en ai vraiment besoin ? » mais en plus, pour ne pas être tenté d’en garder plus que nécessaire, vous devez vous fixer des limites.

Pensez à un nombre précis de vêtements que vous pourrez garder : 30, 40 ou 50 au grand maximum et essayez de vous en tenir. A vous de répartir ce nombre entre les t-shirts, les pantalons, les robes, les jupes, les chemises, les chemisiers, les chaussures et les sous-vêtements.

Etape 3 : Basez-vous sur vos besoins

Vous n’arrivez pas à choisir entre ce que vous voulez garder et ce que vous voulez jeter ? Prenez le temps d’identifier vos besoins. Quel genre d’image souhaitez-vous renvoyer ? Quel est le style qui vous correspond et qui correspond à votre personnalité ? Si vous êtes du genre décontracté, peut-être devriez-vous garder plus de t-shirts et de jeans que de chemises et de pantalons. Si vous êtes du genre rock, pourquoi ne pas privilégier les cuirs et enlever les blouses roses.

Vous n’avez qu’un seul mot d’ordre : Adaptez votre garde-robe en fonction de votre goût et de qui vous êtes.

Que faire des vêtements dont vous n’avez plus besoin ?

Ne le jetez surtout pas ! Beaucoup de gens en ont certainement plus besoin que vous. Donnez-les plutôt à des associations ou à des organismes caritatifs. Non seulement, vous ferez des heureux, mais en plus, vous contribuerez à protéger l’environnement. Car le saviez-vous ? La production de vêtement produit à elle seule  1.2 milliards de tonnes de  CO2 en une année.

0 Comments
Share

Maman17

    Reply your comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked*