Maman

Femme au foyer et crédit : toutes les aides

femme-au-foyer-aides-credit

Nombreuses sont les femmes qui décident de rester à la maison afin de pouvoir s’occuper des enfants. Il faut toutefois comprendre qu’être femme au foyer est un véritable travail à plein temps qui n’est malheureusement pas rémunéré. Et sans revenus, il est quasiment impossible d’obtenir un crédit. Néanmoins, en fonction des garanties présentées au prêteur ou du projet à financer, des crédits spécifiques peuvent être accessibles. Si vous êtes une femme au foyer ou une mère célibataire obligée d’abandonner le monde professionnel pour vous consacrer à vos enfants, découvrez dans cet article les possibilités qui s’offrent à vous.

Avoir recours au co-emprunt

On entend par co-emprunt le fait de faire un crédit en couple et de s’engager à deux pour le remboursement des mensualités. Le choix de faire un crédit à deux ou pas dépendra du contrat de mariage. Ainsi, s’il n’y a pas de contrat, le couple sera solidaire de toutes les dettes. Si pour une femme mariée, obtenir ce type de crédit n’est pas particulièrement difficile, il faut garder à l’esprit que pour la banque elle a un crédit à rembourser tout comme son époux même si elle n’a pas de revenus.

Les problèmes peuvent alors se présenter si jamais le couple divorce. Dans de nombreux cas, la femme se retrouve seule et condamnée à payer un crédit qu’elle n’est pas en mesure de rembourser. Bien que vous ayez une totaleUne femme qui est contente d'avoir des aides confiance en votre époux, il est plus prudent de vous renseigner avant de vous lancer dans ce type de crédit. Nous vous invitons à trouver les informations et les conseils qui vous seront utiles sur tschann.fr.

Si les choses peuvent se compliquer pour une femme au foyer en cas de séparation, être à la fois femme au foyer et célibataire rendra un crédit beaucoup plus difficile à obtenir, et cela, même si vous avez des revenus. Pour les établissements bancaires, il est plus rassurant d’accorder un crédit à un couple pour la simple raison que si le mari se retrouve soudainement au chômage, la femme pourra toujours se remettre à travailler, et donc continuer à payer les mensualités.

Les solutions qui s’offrent aux mères célibataires

Pour les mères célibataires sans travail ni revenus stables, obtenir un crédit est une mission impossible. Néanmoins, en fonction de chaque situation, il existe diverses options pour l’obtention d’un crédit.

Le RSA et les allocations

Le RSA, les allocations familiales et les APLs sont les seuls à vraiment venir en aide aux mères au foyer sans travail. Il ne faudra pas toutefois vous attendre à ce que les banques vous prêtent de l’argent, à moins qu’il ne s’agisse que d’un petit crédit renouvelable. Heureusement, certaines aides viennent se substituer au crédit. C’est le cas notamment du prêt d’accession social (PAS). Pouvant être payé grâce aux APLs, le PAS permet aux plus démunis de payer un crédit immobilier.

La prestation compensatoire

La prestation compensatoire est décrire comme une somme servant à compenser un conjoint ayant sacrifié sa carrière au profit de son foyer. Celle-ci est, dans la majorité des cas, versée en une seule fois après le divorce. Le fait qu’elle ne soit pas récurrente ne permet donc pas à la prestation compensatoire d’obtenir un crédit, à moins qu’elle soit utilisée comme étant un apport supplémentaire si vous avez déjà des revenus réguliers. Il est toutefois bon de savoir qu’il existe des prestations compensatoires viagères. Celles-ci sont exceptionnellement versées aux personnes incapables de subvenir seules à leurs besoins financiers ou trop âgées. Seulement, compte tenu de leur état, obtenir un crédit de longue durée est souvent difficile pour ces personnes.

La pension alimentaire

Obtenir un crédit grâce à une pension alimentaire n’est pas impossible, mais reste particulièrement compliquée. Sachant que 40 % des pensions alimentaires ne sont pas payées, on peut comprendre que de nombreuses banques refusent d’octroyer un crédit avec ce revenu considéré comme étant instable. Heureusement, l’existence de l’agence de recouvrement des impayés de pensions alimentaires (ARIPA) rassure un peu plus les banques. Toutefois, étant donné qu’une pension alimentaire s’arrête lorsque les enfants sont financièrement indépendants, il ne faudra pas espérer obtenir un crédit sur le long terme. En outre, la pension alimentaire doit uniquement être considérée comme un bonus et non la principale source de revenus du demandeur de crédit.

Les autres possibilités

Pour celles qui n’ont pas de revenus, il existe des organismes de crédit qui permettent d’obtenir de petits financements. On peut citer les cartes de crédit des grands magasins ou encore le mini-crédit en ligne. Cette dernière option permet généralement d’obtenir un crédit inférieur à 1000 euros. Vous pouvez très bien en bénéficier même si vous êtes en interdiction bancaire du moment que vous pouvez justifier d’un minimum de revenus.

La manière la plus simple pour une mère célibataire et au foyer d’obtenir un crédit est d’être rentière. Grâce aux loyers perçus qui sont considérés comme des revenus stables ainsi que le bien immobilier qui sert de garantie, obtenir un crédit ne devrait pas être un problème. Malheureusement, cette solution ne s’adresse qu’à une minorité et non à celles qui ont réellement besoin d’obtenir un crédit.

Les mères au foyer ont-elles droit à une retraite ?

Il est bon de savoir qu’en France les mères au foyer peuvent toucher une retraite de base. Il est tout de même préférable d’avoir un peu travaillé. Sachez alors qu’un seul trimestre est suffisant pour ouvrir des droits. Il faut toutefois comprendre que ce n’est pas en ayant touché 3 salaires dans votre vie que vous aurez une retraite à taux plein. Pour cela, il vous faudra valider vos 164 trimestres. Afin de bénéficier de votre retraite, ce sera à vous de réunir les pièces nécessaires au dossier et d’en faire la demande. Cela peut prendre du temps puisqu’il faudra compter 6 mois pour finaliser un dossier de retraite.

Pour conclure, vu le dur travail et le rôle important que tient une femme au foyer, les solutions proposées sont encore loin d’être suffisantes. Pour celles qui sont obligées d’opter pour ce mode de vie, on ne peut espérer que les choses évoluent. En revanche, si vous souhaitez devenir mère au foyer juste parce que vous en avez envie, il est préférable d’y penser à deux fois.

0 Comments
Share

Maman17

    Reply your comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked*