Maman

Organiser soi-même le baptême de son enfant

organiser-bapteme-enfant

Vous prévoyez de baptiser votre enfant bientôt et vous désirez organiser vous-même de A à Z toute la cérémonie, le présent guide est fait pour vous. Lisez-le attentivement pour être bien préparé en termes d’organisation et s’assurer que rien ne soit oublié sous l’effet de la pression.

Pourquoi organiser soi-même le baptême de son enfant ?

Le fait d’organiser soi-même le baptême de son enfant peut avoir un double enjeu :

Une cérémonie moins chère : l’idée n’est pas du tout d’offrir à l’enfant un baptême à bas prix, loin de là. Organiser soi-même un évènement permet une meilleure gestion du budget alloué à cet effet. On peut économiser plus puisqu’on n’a pas à payer un organisateur professionnel et qu’on achète soi-même toutes les fournitures dont on a besoin (possibilité de comparer les prix). Cela peut offrir une meilleure latitude quant au choix de la salle, par exemple, ou du nombre de personnes à inviter.

Une belle preuve d’amour : c’est l’occasion ou jamais de témoigner à l’enfant tout l’amour qu’on lui porte. La cérémonie peut être moins bonne que celle organisée par des spécialistes, mais elle a été préparée avec amour et fierté. Et ce sentiment-là, personne ne peut l’enlever.

Les préparatifs du baptême

Pour être sûr de ne pas se perdre dans les préparatifs, il est conseillé de dresser une liste de toutes les tâches à faire, et ce, par ordre de priorité. Mieux on sera organisé et mieux ce sera. L’idéal serait de tout prévoir six mois à l’avance pour éviter toute pression.

Etape n°1 : Dressage de la liste des invités

Contrairement à ce que l’on peut penser, l’établissement de la liste des invités n’est pas aussi facile. Il faut tout d’abord déterminer le nombre de personnes à inviter en fonction du budget disponible, ce n’est qu’après qu’on énumère des noms. Il y a un ordre de priorité à suivre, mais chacun est libre de faire ce qu’il veut en fonction des relations qu’il a avec sa famille, ses amis ou ses collègues.

Le principe veut qu’on commence par les grands-parents et la famille proche : les frères et sœurs du côté maternel et paternel ainsi que leurs enfants respectifs. Après, on enchaîne avec les cousins et les cousines germaines, quelques membres de la famille éloignée avec qui on s’entend bien, les amis proches des parents et de l’enfant, les collègues, etc.

Il est recommandé de prendre tout son temps lors de la réalisation de cette étape. Une omission peut créer des incidences relationnelles relativement graves.

Etape n°2 : Définition du lieu et de la date de l’évènement

La date et le lieu de l’évènement sont déterminés une fois que les réservations correspondantes sont réalisées : église si baptême religieux, mairie si baptême civil, restaurant ou espace privé pour la réception. Il faut trouver un compromis entre les dates de disponibilité de ces lieux.

Pour ce qui est du lieu, si les parents désirent que le banquet soit réalisé à leur domicile, la tâche sera beaucoup plus simple. Il suffira juste de fixer une date à l’église ou à la mairie et le tour est joué. Par contre, si la famille veut réserver un autre endroit, il ne faut pas hésiter à demander toutes les informations le concernant pour éviter les surprises : les droits à payer en dehors des frais de location, la caution, la possibilité ou non de choisir le menu, les horaires, etc.

Etape n°3 : Choix du thème et confection les faireparts

Le choix du thème doit être en fonction des goûts de l’enfant ou de ce qu’il pourrait apprécier s’il s’agit d’un bébé. Celui-ci peut porter sur un jeu de couleurs (ses couleurs préférées ou des couleurs vives tout simplement), son dessin animé préféré, des animaux, un voyage, un lieu, son film préféré ou autres.

C’est sur la base du thème que les faireparts vont être créés. On peut soi-même concevoir leur design pour être plus original ou bien choisir parmi les différents modèles qui existent sur le net. Quelle que soit la décision prise, il faut toujours penser à consulter l’avis d’un proche.

Etape n°4 : Envoi les faireparts aux invités

Les faireparts doivent être envoyés aux invités 2 à 3 mois avant la cérémonie pour qu’ils puissent s’organiser. C’est également le moment idéal pour soumettre une demande de parrainage à la personne (famille ou ami(e)) qu’on a choisi comme parrain ou marraine.

Etape n°5 : Réservation les prestataires de services

Pour être sûr d’avoir les meilleurs* prestataires de services, il faut les réserver à l’avance. On peut citer, par exemple, le photographe qui va immortaliser l’évènement, le traiteur qui va se charger du repas, le pâtissier qui va s’occuper du gâteau ou de la pièce monté et les animateurs.

*Ici, meilleur est utilisé pour désigner un service de qualité à bon abordable.

Etape n°6 : Achats divers

Les achats concernent toutes les fournitures nécessaires pour le bon déroulement de la cérémonie : les sucreries (dragée, chocolat, etc.) pour accueillir les invités, les décorations, le cadeau de l’enfant (à voir avec le parrain ou la marraine), etc.

Il ne faut pas oublier le plus important : la tenue de l’enfant à baptiser et tous les accessoires qui vont avec. Si on a des talents de couturier(ère) tout en disposant du matériel requis, on peut la confectionner soi-même à la maison.

Etape n°7 : Envoi de la liste de baptême (facultative)

L’établissement d’une liste de baptême n’est pas obligatoire, mais il peut être très pratique. Il consiste à énumérer quelques idées de cadeaux avec leurs prix estimatifs pour mieux orienter les invités dans leur choix.

Comme ça a été le cas pour les faireparts, on peut les confectionner soi-même ou bien trouver un modèle sur le net. La liste de baptême doit être envoyée au plus tard 1 mois avant la cérémonie.

Etape n°8 : Préparation finale

Au cours de la semaine qui précède le baptême, on doit établir le programme de cérémonie à distribuer aux invités et le plan de table pour la salle de réception. C’est également à ce moment-là qu’on s’organise par rapport à la décoration des salles, et ce, pour éviter de tout faire à la dernière minute.

Si les festivités se déroulent au sein de la propriété familiale, il est conseillé d’engager des serveurs et des hôtesses pour accueillir et s’occuper des invités, car on sera sans doute très chargé, et donc, on risque de ne pas assez profiter de la fête.

Remarques : Il est important de rappeler qu’il y a des réunions préparatoires que l’enfant et les parents doivent assister avant le baptême proprement dit.

Le remerciement des invités

Quelques jours après la cérémonie, il ne faut pas oublier de remercier les invités pour de leur présence, leur soutien et leurs cadeaux. Pour ce faire, on leur envoie une lettre ou une carte de remerciement.

0 Comments
Share

Maman17

    Reply your comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked*