Maman

Quand et pourquoi commencer l’allaitement mixte ?

quand-et-pourquoi-commencer-lallaitement-mixte

L’allaitement mixte est une méthode d’allaitement qui consiste à nourrir le bébé au sein et au biberon : les deux à la fois. Cette méthode est adoptée dans l’intérêt des mères qui, malgré les circonstances contraignantes de leur quotidien, souhaitent garder ce lien spécial entre leur bébé et elles. L’allaitement mixte présente des avantages, mais aussi des inconvénients s’il est mal appliqué. Découvrez ici quand pratiquer l’allaitement mixte et le faire.

Quand peut-on démarrer l’allaitement mixte ?

Alors que les professionnels de la santé conseillent l’allaitement maternel jusqu’à 6 mois révolus, ils s’entendent pour préciser qu’il n’existe pas de règle standard pour une mise en place de l’allaitement mixte. Néanmoins, le passage du sein au biberon n’est pas aussi simple. Cela nécessite en effet que le bébé ait une bonne succion.

En d’autres termes, il faut que le bébé tête bien et surtout qu’il puisse placer de manière correcte sa langue. La position de la langue lors de la tétée au sein ou au biberon est clairement différente. Ainsi, une utilisation prématurée du biberon perturberait le bébé qui ne saurait plus comment positionner sa langue pour téter aux seins.

En outre, avec le débit au biberon plus conséquent qu’au sein, il ne serait pas étonnant qu’il rejette le sein maternel au profit d’un bon biberon. Aussi, il est recommandé d’attendre au minimum les 6 semaines révolues du bébé, pour bien donner le biberon à son bébé par un allaitement mixte.

À quel moment donner le biberon durant l’allaitement mixte ?

Donner le biberon au bébé n’est pas à faire quand vous le souhaitez ou comme vous le voulez. En effet, tout comme pour le sein, il est recommandé de ne proposer le biberon qu’à la demande tout en étant très réceptif aux réactions du bébé. Ainsi, n’essayez surtout pas de l’obliger à boire et encore moins à remettre en bouche la tétine s’il la lâche.

Il est conseillé de prévoir une grande quantité de lait dans le biberon puis de permettre au bébé de boire librement la quantité qu’il souhaite. Notez que d’un biberon à l’autre la quantité de lait consommé par le bébé est très irrégulière. Cela n’a rien d’étrange. Il faut aussi noter qu’un bébé présentera une tendance à boire plus au biberon qu’au sein. C’est parce que le lait coule plus aisément avec un biberon qu’avec un sein. Une raison supplémentaire est que le lait artificiel, plus riche en protéines incite plus à boire (il donne plus soif).

Pourquoi opter pour un allaitement mixte ?

Opter pour un allaitement mixte n’est pas souvent une décision prise librement ou de gaieté de cœur. Elle est plutôt dans certains cas une décision qui s’impose aux mères. En effet, de nombreuses situations sont susceptibles d’inciter une maman à penser à la mise en place d’un allaitement mixte. Il s’agit de la prévision du sevrage, des problèmes de disponibilités suite à la reprise du travail par exemple.

Cette méthode d’allaitement est aussi proposée lors de la mise en route de la lactation et quand l’enfant perd du poids ou qu’il ne semble pas se nourrir assez au sein. Il est à noter que dans le dernier cas, opter pour l’allaitement mixe n’est pas conseillé. Il y a en effet un risque que la lactation n’atteigne jamais un niveau suffisant, d’après le docteur Marie Thirion, une pédiatre spécialiste de l’allaitement.

Cela n’est pas étonnant quand on sait que la quantité de lait synthétisée par la mère dépend évidemment de celle extraite par le bébé. Une alternative à l’allaitement mixte (si c’est le bébé qui ne tète pas avec la succion nécessaire) serait de recourir à un tire-lait pour tirer son lait et le donner au bébé à travers un biberon.

L’allaitement mixte a des avantages et des inconvénients. Il vous revient de peser le pour et le contre pour savoir si vous devez l’adopter ou non. Ne manquez pas de prendre conseil chez votre pédiatre.

0 Comments
Share

Maman17

    Reply your comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked*