Minimalisme

Comment effectuer une conversion professionnelle ?

conversion-professionnelle

Une conversion professionnelle ne s’improvise pas. Il y a ce que nous appelons phase de préparation qui consiste à faire une introspection. Le but étant de trouver un métier qui pourra vous plaire, qui vous fera gagner plus de revenus et qui vous rendra moins stressé. Il faut donc savoir quel secteur vous motive le plus avant de connaître les compétences que vous possédez déjà pour l’exercer. Des formations sont proposées par des organismes spécialisés dans le but d’aider chacun de nous à trouver le métier de ses rêves. Enfin, il ne faut pas oublier non plus à quel point il est important d’entrer dans un secteur qui a de l’avenir.

1ère étape : Procéder à un bilan des capacités

Avec l’innovation de la technologie, de l’informatique, divers secteurs sont désormais accessibles en gagnant un certificat ou une attestation. Nombreux domaines ouvrent leurs portes à des travailleurs en freelance. Ce type de statut intéresse la plupart des gens ayant envie de se reconvertir professionnellement. La communication passe aujourd’hui par les outils informatiques, ce moyen permet de pouvoir faire connaitre son activité ou son produit.

Cette raison explique le nombre de futurs entrepreneurs qui suivent des formations sur la création d’entreprise, de site web… Mais pas seulement eux, nombre de personnes ont envie d’en savoir plus sur la formation WordPress pour connaître jusqu’où ils peuvent aller avec une telle compétence.

Faire une introspection :

Si une personne veut faire une conversion professionnelle, cela peut être dû à diverses raisons :

  • soit elle veut changer de statut professionnel ;
  • soit elle veut explorer un nouveau domaine ;
  • soit elle a eu des changements dans sa vie qui l’empêche de continuer son activité actuelle : accidents, maladie…
  • soit elle s’est fixé de nouveaux objectifs qu’elle veut atteindre à tout prix…

Il est donc nécessaire de savoir pourquoi la personne a besoin d’une conversion professionnelle. Se plait-elle dans son emploi actuel ? Si oui, il est possible de continuer dans la même voie tout en étant indépendante par exemple. Si non, il faut savoir ce qui lui plaira vraiment pour être épanouie.

Connaître l’objectif du bilan des compétences :

Il va falloir connaître vos capacités afin de déterminer ce qu’il faut faire par la suite. Autrement dit, pour savoir les formations qu’il faut suivre et le parcours qu’il faut exploiter. À l’issu de ce bilan, vous connaitrez ce que vous êtes déjà capables de faire par rapport au métier que vous ciblez. Si vous n’avez pas encore une idée du parcours à suivre, c’est le moyen de s’en rapprocher. Le bilan peut révéler vos compétences en :

  • informatique : programmation, Photoshop, autocad…
  • communication : rédaction, relation clientèle…
  • leadership…

Cela permettra de déterminer dans quel secteur vous serez meilleurs et pourrez exceller. Le bilan des capacités révèlera aussi des métiers que vous pouvez occuper, mais auquel vous n’avez pas vraiment  pensé.

bilan des capacités

2ème étape : Choisir son futur métier

Ce n’est pas le secteur qui manque, ni le métier mais il est important de trouver une activité qui plaît pour pouvoir rester plus longtemps dans le domaine sans se plaindre. Cela est important afin de faire accroître son activité de manière régulière et rapide. Il faut donc s’informer pour trouver les nouvelles portes qui peuvent s’ouvrir lors d’une conversion professionnelle.

Les métiers du web :

Il est possible de faire une conversion en choisissant un autre domaine que celui où vous étiez précédemment. Il faut trouver quel secteur recrute et quel secteur aura la chance d’avoir un meilleur avenir.

Vous pouvez alors suivre des formations pour devenir infographiste, rédacteur web, community manager… Parfois, ces métiers n’exigent pas d’avoir des diplômes élevés ou spécifiques, des organismes de formation proposent des modules complets afin de donner la chance à chaque personne de pouvoir maîtriser ses futures fonctions. À chacun de trouver dans quel domaine il sera plus motivé. La motivation est l’une des qualités majeures qui permet de réussir dans ce que chacun entreprend.

Les travailleurs indépendants :

Avec l’informatique, tout métier peut désormais s’exercer en ayant un statut indépendant. Il exige tout simplement de maîtriser quelques techniques en informatique et en communication. Ainsi, il devient possible de gérer sa petite entreprise depuis chez soi. Les mises en ligne de sites web peuvent remplacer la présence physique.

À travers des pages, des blogs, il est possible de faire connaître son produit ou ses services. Nullement besoin d’appeler un informaticien pour chaque manipulation, des formations sur WordPress permet de tout savoir et de tout faire soi-même pour minimiser les dépenses.

Les aides à la vie :

Beaucoup se consacrent à des causes qui leur plaisent et se reconvertissent. S’occuper des personnes handicapées à leur domicile, des personnes âgées sont autant d’occupations qui peuvent faire le bonheur de certains. Ils peuvent suivre des formations et postuler dans des postes correspondants une fois le fonctionnement su.

La reconversion professionnelle est possible à tout âge pour tous les profils quel que soit leur diplôme. Que ce soit à 33 ans ou à 50, il n’est jamais tard pour changer d’orientation parce que chacun a ses raisons et ses objectifs. Les formations sont d’autant plus variées pour proposer des parcours à tout le monde peu importe son diplôme actuel.

aides à la vie

3ème étape : Suivre la formation correspondante

Une fois que vous savez quel parcours vous allez suivre, il est temps de penser aux formations qui y amènent. Pour exercer un métier en particulier, il est nécessaire de savoir toutes ces facettes. Il faut donc trouver quelles sont les compétences demandées et comment les posséder. Autrement dit, parfois, il sera nécessaire de suivre plusieurs formations : une de base et d’autres complémentaires.

Suivre une formation de base

La formation de base est celle qui permet d’exercer le métier plus tard. Pour les CDI, il est possible de trouver une formation qui sera financée. De plus, certaines formations n’exigent pas que ces employeurs soient informés avant de la poursuivre. Et pour plus de praticité, les modules peuvent être suivis en e-learning.

Des regroupements peuvent alors être organisés pour faire des pratiques. Pour certaines formations, cela se passe par des coachings, des exercices… Des certificats ou des attestations seront délivrés selon la formation suivie pour aider la personne à trouver ensuite un emploi.

Une formation complémentaire

Tout le monde peut choisir d’ajouter un certificat de plus à son CV pour être un concurrent redoutable. Cela permet aussi de proposer un service de plus que les autres. C’est un atout quand vous déposez votre candidature pour un poste. Donc, il ne faut pas hésiter à trouver des formations relatives à ce que vous faites pour pouvoir convaincre les recruteurs ou ses clients.

Prenons comme exemple, les personnes qui veulent travailler comme enseignante d’école peuvent suivre des formations sur la psychologie des enfants, sur le développement même si les établissements s’occupent des formations parfois. Il sera bien vu de prendre une initiative.

Une formation pour une spécialisation

Se spécialiser dans un domaine peut aussi permettre de trouver ce que vous recherchez plus rapidement. Ainsi, après la formation de base, il est judicieux de trouver d’autres cursus pour se spécialiser. C’est le cas de certains commerçants qui se spécialisent dans la vente d’un seul produit. Il peut suivre des formations pour donner des conseils ou autres services à sa clientèle selon le besoin. Ses clients seront de ce fait plus confiants et cela peut augmenter le chiffre d’affaire de manière considérable.

N’hésitez pas à non plus à intégrer des espaces de reconversion qui ne sont autres que des groupes d’insertion sociale et professionnelle. Ils pourraient vous être d’une grande aide pour avancer plus rapidement dans vos démarches.

0 Comments
Share

Maman17

    Reply your comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked*